La Ville de Lille victime d'une cyberattaque, une plainte déposée

Une intrusion informatique a été détectée par la ville de Lille, le 28 février au soir. L'attaque a partiellement déstabilisé les services municipaux. La mairie a annoncé le dépôt d'une plainte et l'ouverture d'une enquête, confiée à la Police Judiciaire.

Dans la matinée du 1er mars, la ville de Lille a communiqué sur une attaque informatique dont ses services sont victimes. La municipalité avait été avertie dès la veille au soir, à 23h40, par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information et a fait de son mieux pour couper court à la cyberattaque. 

"On a tout arrêté sans distinction pour circonscrire le risque et la propagation. Il faut maintenant qu'on comprenne mieux ce qu'il s'est passé pour agir davantage" a estimé Laurent Hulin, directeur du numérique à la ville de Lille.

Lors d'une conférence de presse tenue à 17h, la mairie de Lille a annoncé le dépôt d'une plainte ainsi que l'ouverture d'une enquête, confiée à la Police Judiciaire de Lille. 

durée de la vidéo : 00h00mn42s
Audrey Linkenheld, première adjointe de la ville, fait le point sur la cyberattaque. ©Antoine Morvan / France Télévisions

L'origine de l'attaque toujours inconnue

Les services sont désormais en état de fonctionnement mais "de manière dégradée" a averti la municipalité. "Nos logiciels ne sont pas fonctionnels, nos ordinateurs sont éteints et les lignes téléphoniques qui dépendent de l'informatique sont coupés" a détaillé Audrey Linkenheld, première adjointe de la ville. Les services publics continuent cependant leurs missions. 

Un diagnostic technique a été lancé mais n'a pas encore livré ses conclusions. L'origine de l'intrusion est toujours inconnue et n'a pas été revendiquée. "A ce stade", aucune fuite de données n'a été constatée et celles-ci n'ont pas été endommagées. La mairie de Lille espère pouvoir éclaircir la situation dès le 2 mars.