Le grand retour, avec "bière et moules-frites", de la Braderie de Lille, ces 3 et 4 septembre

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall

Martine Aubry, maire de Lille, passablement énervée, l'a appuyé - en démentant quelques rumeurs faisant état d'une nouvelle braderie allégée - "oui, on pourra à nouveau faire des frites et consommer de la bière", "oui, il y aura de la musique et ça sentira le pipi". "C'est ça la braderie".

Vivez le Festival Interceltique : Le Festival Interceltique de Lorient 2022

Après deux années difficiles, où la Braderie de Lille avait été réduite à une braderie des commerçants, cette année : "elle revient !", "elle aura bien lieu !", assure Martine Aubry plus qu'un tantinet agacée par des rumeurs ou des "fake news" sur le réseau social Instagram faisant état d'une troisième braderie "light", très "light".

Humour contre humour, l'équipe municipale, Martine Aubry et Jacques Richir (responsable de l'organisation de l'événement) en tête, n'ont pas hésité à y aller de leur propres grosses, très grosses "fake news" pour proposer aux journalistes présents lors de la conférence de presse, ce mardi 5 juillet, de trouver facilement des followers sur le thème de la fausse information. Voici ce que cela donne en vidéo.

durée de la vidéo: 00 min 21
Martine Aubry tourne en dérision un compte Instagram qui annonçait une nouvelle braderie de Lille allégée

Blague à part, la braderie de Lille aura lieu du samedi 3 septembre 8h00 jusqu'au dimanche 4 septembre à 18h00.

En 2019, le périmètre avait été élargi à la rue Gambetta. En 2022, cette rue qui mène du centre au quartier de Wazemmes est conservée dans le périmètre de la braderie. "On a rajouté également 26 rues ou tronçons de rues, en général, à la demande des habitants. Et le samedi, la place de la Nouvelle aventure à Wazemmes accueillera des bradeux (une vingtaine de stands) le samedi. Car le dimanche le marché sera toujours en lieu et place", précise Martine Aubry. 

Conséquence, il y aura 5 000 emplacements en 2022 contre 4 500 en 2019

"Comble de l'économie circulaire"

Au XIIIe siècle, les propriétaires des hôtels particuliers lillois donnaient à leurs personnels, les bibelots, des meubles dont ils n'avaient plus besoin pour les vendre. "Rien ne se perdait, rien en se créait", précise Martine Aubry qui souhaite faire de la braderie, plus grand marché d'Europe qui accueille un à deux millions de visiteurs d'ordinaire, un événement éco-responsable

En 2018, les coquilles de moules avaient été récupérées place Rihour pour les recycler et fabriquer du mobilier. Cela va être à nouveau le cas cette année, où il sera interdit également de vendre et de mettre à disposition des produits à usage unique en plastique type : gobelets, verres, assiettes, couverts pailles etc. Par ailleurs, possibilité de mise à disposition de gobelets réutilisables pour les bars et restaurants. Sur ce point, en 2023, la mairie veut faire en sorte que le nombre de gobelets jetables soit réduit drastiquement voire complètement remplacé par des gobelets recyclés-recyclables.

Sur la fête

Pendant la braderie

Dans la nuit du vendredi au samedi, fermeture des bars des restaurants et des terrasses à 2h00. La diffusion de musique, portes ouvertes est possibles jusque minuit. Musique d'ambiance possible sur autorisation préalable

Dans la nuit de samedi à dimanche : restaurants et bars pourront rester ouverts non -stop. Les terrasses fermeront à 2h00.

Dans la nuit de dimanche à lundi : fermeture des restaurants et des bars à 1h00, 23h00 pour les terrasses. 

Le reste de l'année

"Mais en même temps et je le dis : en dehors de la braderie, il est clair que ce soit pour les bars, les restaurants, pour les terrasses, permanentes et provisoires, nous avons des règles pour avoir le meilleur équilibre pour les commerçants et pour les riverains. On ne veut pas que notre ville soit une ville sans fête, on veut une vie nocturne mais on veut aussi que ceux qui habitent au-dessus puissent dormir. Nous pensons que les règles que nous avons fixées depuis plus d'un an sont aujourd'hui - de ce que nous disent les riverains et une grande majorité des commerçants - sont un bon équilibre", a estimé la maire de Lille. Les inscriptions à la braderie pour les exposants se poursuivent jusqu'au 24 août.