Les abonnés Orange privés de téléphone fixe depuis plus d'un mois à Tressin, dans le Nord : "nous sommes en colère"

Publié le
Écrit par Emmanuel Pall

Le maire de la commune de 1 500 habitants, Jean-Luc Verlyck, ne décolère pas quand il évoque notamment les coupures de téléalarmes d'une douzaine de ses administré.e.s, depuis le 23 mars 2022.

"Hier suite à la parution d'un article sur le sujet, j'ai reçu l'appel de quelqu'un de chez Orange qui est allé dans mon sens et m'a assuré qu'il allait faire son maximum". Jean-Luc Verlyck serait rassuré si cela ne faisait pas un mois que cela dure. 

Le maire de Tressin, commune de 1 500 habitants, située juste à l'est de Villeneuve d'Ascq, rigole encore jaune mais se désespère sur Facebook, en déclarant : "Orange une banque, un média, des super profits et a oublié sa raison d'être : opérateur téléphonique appelé France Telecom - obligation de service public - il fut un temps !".

Maman a chuté et du coup ce service n’a servi à rien. Nous sommes aussi en colère

Une habitante d'Anstaing

Il faut dire qu'il répond en commentaire à une internaute d'une commune limitrophe, Anstaing. Cette habitante dénonce un problème conséquent : celui des téléalarmes. "Anstaing est dans le même cas. Enfin nous savons pourquoi. Merci. J’ai rencontré le même blocage d’information chez Orange. Catastrophique pour les télé alarmes. Maman a chuté et du coup ce service n’a servi à rien. Nous sommes aussi en colère"

Les téléalarmes ne fonctionnent plus

Selon Jean-Luc Verlyck, une douzaine de personnes, en majorité des octogénaires sont équipées de téléalarmes à Tressin.

L'élu ne sait pas si toutes sont chez Orange, mais si c'est le cas, il rappelle que celles-ci ne fonctionnent plus sans téléphone fixe : "Vous savez comment ça marche, la personne âgée à un détecteur au poignet et lors de la chute, les proches sont prévenus via le téléphone fixe. Depuis, le 23 mars, tout cela ne marche plus donc. C'est vrai que ces octogénaires ont aussi un téléphone portable, mais il faudrait qu'ils l'aient en permanence avec eux".

Du côté de chez Orange, des vols de câbles et une pénurie de stock ont été avancés comme explications. "Je veux bien croire qu'un vol ait eu lieu, mais vous n'allez pas me faire croire qu'Orange n'a pas de stock de câbles en France. La pénurie, elle arrange beaucoup de monde à mon avis", conclut le maire. Affaire à suivre.