Lillarious 2022. "Une grosse réussite et l'envie de créer une académie du rire locale" pour Grégoire Furrer

Alors que se termine le festival Lillarious avec une soirée de Gala ces vendredi et samedi soir au Nouveau siècle, premiers enseignements sur ce nouveau festival de l'humour qui a rassemblé quelque 5 000 spectateurs à Lille.

Grégoire Furrer n'en était pas à son coup d'essai. Créateur du festival de l'humour de Montreux en Suisse (référence en matière de festival d'humour francophone), c'est une rencontre avec Xavier Bertrand qui l'a décidé à viser les Hauts-de-France pour implanter un nouveau festival en France. Notamment parce que "dans le Nord, on rit plus fort", dit la plaquette de présentation du festival. 

Mais qui dit que la recette suisse allait fonctionner à Lille ? Une des originalités de cette première édition de Lillarious est d'avoir pris des risques en misant sur le virtuel.

Pari des nouvelles technologies

Notamment lors de la soirée de lancement à la Plaine Images de Tourcoing où les humoristes Yann Stotz et Cécile Giroud ont joué ensemble sur la même scène (alors que la deuxième humoriste était à 200 km de distance en réalité).

Explication. Casque sur les yeux, Yann Stotz pouvait visualiser sa partenaire de jeu comme si elle était à côté de lui.

Le spectateur, pour sa part, voyait sur scène le comédien seul et sur un écran à droite le jeu des deux qui interagissaient. "On a testé devant une soixantaine de personnes invitées et ça fonctionne, les perspectives sont intéressantes pour faire jouer des personnes pas aux mêmes endroits ensemble et devant plein de spectateurs" (devant leurs écrans) explique Grégoire Furrer.

Abolir les frontières 

Ce dernier précise que le festival a rassemblé également beaucoup de monde dans le secteur d'Euralille sur un espace virtuel dans lequel chacun a pu rencontrer, échanger et jouer avec les artistes, sur le terrain de l’improvisation.

Objectif ? Rassembler tous les talents et tous les publics sur l’humour, partout dans le monde, en abolissant les frontières physiques et culturelles.

Mais l'essentiel restera le "rire", "l'accueil du public" et "la chaleur humaine incroyable" durant cette première édition. Grégoire Furrer et son équipe reviennent du 5 au 10 février 2023. Avec peut-être d'ici-là, une académie du rire créée en Hauts-de-France : "J'ai déjà les partenaires éditoriaux, manquent le lieu et les partenaires financiers", susurre Grégoire Furrer qui va aller aussi vite que possible et aussi lentement que nécessaire pour ce faire. 

Et pour ceux qui n'auraient pas de places pour ce soir à la Comédie de Lille pour les "Pépites de l'humour francophone" ou pour les deux soirées de Gala Stand-up in the rain qui ont lieu ce soir et demain soir au Nouveau Siècle à Lille, sachez que la soirée de demain soir est en streaming payant. 

L'actualité "Sorties et loisirs" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité