• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Lille : 5 voitures brûlées pendant la nuit, un lien avec l'accident mortel du TER ?

Illustration. / © MAXPPP
Illustration. / © MAXPPP

5 voitures ont été brûlées pendant la nuit près de la station de métro Caulier, à Lille. Selon nos sources, ces actes auraient un lien avec l'accident mortel qui a eu lieu entre un train et 4 jeunes, vendredi. Des témoins affirment que ces derniers fuyaient un contrôle de police. 

Par Jeanne Blanquart

5 voitures ont été incendiées, dans la nuit de samedi à dimanche, près de la station de métro Caulier, à Lille. La Préfecture indique qu'un homme a été interpellé, mais qu'une vingtaine d'individus, mobiles, se trouvaient sur les lieux lors de l'intervention de la police.



Les faits se sont produits aux alentours de 23h, sans que la police ne donne ce matin de motifs à ces dégrédations. Selon nos sources, il pourrait pourtant s'agir d'une réaction à l'accident entre des jeunes et un TER, survenu vendredi soir près de la gare Lille Flandres. 


Néanmoins, le Parquet de Lille a ouvert une enquête distincte concernant ces faits et ne fait pour le moment aucun rapprochement.


L'hypothèse d'un contrôle de police


Si l'hypothèse privilégiée par les enquêteurs pour justifier la présence des victimes sur les voies ferrées étaient jusqu'à présent celle d'un "raccourci", que les quatre hommes auraient voulu emprunter, de nombreuses questions se posent. De quel raccourci pourrait-il en s'agir, lorsqu'on constate qu'à l'endroit où a eu lieu l'accident, les voies ferrées sont bordées par un grand mur qui protège la voie rapide ? 

Difficile d'imaginer dans ce contexte pourquoi les victimes auraient choisi d'emprunter ce passage... qui ne mène nulle part. Selon nos sources, les jeunes hommes auraient fui un contrôle de police, raison pour laquelle ils ont escaladé les grillages.

"Toutes les vérifications effectuées jusqu’à maintenant viennent contredire ce type de rumeur qui ne repose sur aucun fondement en l’état", précise pourtant le Procureur de Lille Thierry Pocquet du Haut-Jussé. 

La Sûreté urbaine de Lille, en charge de l'enquête, ne communique pas sur les avancées et les témoignages recueillis.



Sur le même sujet

Concert : Le Vertigo au Pharos à Arras

Les + Lus