Lille : après la braderie, le semi-marathon et le 10 km annulés

Publié le Mis à jour le
Écrit par @F3nord avec AFP
Le semi-marathon et le 10 km sont annulés. (archives)
Le semi-marathon et le 10 km sont annulés. (archives) © MaxPPP

Le semi-marathon et le 10 km prévus dans les rues de Lille le 3 septembre sont annulés.

Une nouvelle annulation tombe après celle de la braderie de Lille. Les courses du semi-marathon et du 10 kilomètres prévues le 3 septembre n'auront finalement pas lieu. L'événement sportif, qui comptait accueillir jusqu'à 20 000 coureurs cette année, n'a pas été autorisé par la préfecture en raison des contraintes de sécurité.

Sur son site internet, l'organisation précise que "malgré une collaboration étroite entre la ville de Lille, les collectivités et la préfecture, il n'a pas été possible de finaliser une organisation de ces courses en toute sécurité et la préfecture n'a pas accordé son autorisation."

"C'est avec énormément de regrets et de peine que nous appliquons cette décision, mais nous courons quand même pour un certain plaisir et une liberté qui auraient été gâchés par un encadrement lourd et contraignant et sans certitude de sécurité totale",
a-t-elle ajouté.

La décision a été prise par la préfecture, une position que "l'on comprend et dont on prend acte", a affirmé le cabinet de la maire de Lille.

L’APESL, association organisatrice du semi-marathon de Lille, précise que "devant ce cas de force majeure, toutes les inscriptions sont basculées sur l'édition 2017. Tous les coureurs recevront plus d'informations prochainement."

Le communiqué

Après la suspension de la Braderie de Lille, annoncée par le Maire de Lille Martine Aubry et Michel Lalande Préfet de Ré...

Publié par Semi-Marathon de Lille Métropole 2016 sur lundi 8 août 2016

 


En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.