Lille : coiffeuse, elle récupère les échantillons de produits d'hygiène pour les plus démunis

Publié le Mis à jour le
Écrit par Quentin Vasseur
© Sergio Rosenstrauch / France 3

"C'est une action qui coûte rien à personne, on a tous dans la boîte aux lettres quelquefois un échantillon"

"Merci de nous confier vos échantillons pour les plus démunis". À côté du comptoir de Jackie Gosciniak, l'étiquette s'affiche sur les trois grands vases qui s'alignent et n'attendent qu'à être remplis. Et ça tombe bien, puisqu'ils le sont régulièrement. "Ça fait trois fois qu'on les remplit depuis début mars" commente la coiffeuse avec une certaine fierté.


Au 138 rue Gambetta, Jackie s'est lancée voilà trois ans dans une collecte de produits d'hygiène et de beauté pour les donner aux associations qui, à leur tour, les distribuent aux nécessiteux. 

L'idée lui est venue assez naturellement. "Je suis abonnée à plein de revues pour le salon et je me suis aperçue qu'il y avait plein d'échantillons qui étaient distribués", pourtant les gens "en veulent pas et puis souvent ça part à la poubelle. Je me suis dit que c'était dommage."


Ces produits de qualité, voire de marque, Jackie a demandé à ses clients de les lui donner. Et ça fonctionne. 

"À Noël, par exemple, une de mes clientes qui a beaucoup pris l'avion avait des petites trousses en cuir d'une grande marque." À l'intérieur, "de l'eau de toilette, de la mousse à raser, un rasoir, des petites pochettes de serviettes mentholées", énumère-t-elle. "Elle en avait une quinzaine. On les a donnés à l'association 'Espoir et fraternité', ça a vraiment fait plaisir aux gens qui l'ont reçue."

Coiffeuse, elle redistribue les échantillons d'hygiène : "C'est quand même des produits de qualité" ©France 3 Nord-Pas-de-Calais

SDF, migrants, "il y a un peu de tout en fait"


Quant à savoir qui reçoit les produits, tout dépend de l'association, explique la coiffeuse. "Ils viennent en fonction de leurs besoins. J'essaie de faire un roulement, que ce soit pas toujours pour les mêmes. Il y a des associations qui travaillent avec les SDF, des associations qui travaillent avec les migrants... il y a un peu de tout en fait."

Ce serait rigolo si ça faisait des émules et que c'était généralisé


Un concept solidaire qui pourrait peut-être s'étendre un jour. "Ce serait rigolo si ça faisait des émules et que c'était généralisé" s'amuse Jackie. "Après, ceux qui distribuent les échantillons au bout d'un moment ils ne seront peut-être pas trop contents, mais je ne m'inquiète pas trop pour eux. S'ils ont de quoi faire des échantillons, c'est qu'ils ont les moyens de donner un petit peu !"







En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.