Lille : deux bars de nuit fermés par la mairie dans le quartier Masséna-Solferino pour des raisons de sécurité

Publié le
Écrit par Mehdi Magueur

La ville de Lille a procédé à un contrôle visant six établissements de nuit lors de la soirée du jeudi 19 janvier. Bilan : deux fermetures administratives et quatre changements de statut.

La fête est finie. Dans le quartier Masséna-Solferino, souvent animé à la tombée de la nuit, deux discothèques sont soumises à une fermeture administrative depuis vendredi 20 janvier : la Kase et le Mac Allans. 

La Ville de Lille a pris cette décision à la suite de vérifications effectuées au cours de la soirée du jeudi 19 janvier. Le contrôle a été opéré par la Commission de Sécurité Incendie "face aux nuisances et aux problèmes de sécurité dans le secteur".

L'opération a été menée avec le Conseil lillois de la Nuit, créé en juin 2021, et présidée par l'adjoint au Maire à la vie nocturne, Arnaud Taisne. 

Quatre établissements reclassés en bars

Les vérifications ont notamment été conduites avec le Service Départemental d'Incendie et de Secours et la Police Nationale. Elles avaient pour but de déterminer les risques éventuels en matière de sécurité incendie au sein de ces établissements ainsi que la conformité de la qualification de "discothèque". 

Pour les deux établissements fermés, la décision a été prise "au regard de la dangerosité qu'ils représentent pour la sécurité des personnes", indique la mairie. Les deux lieux pourront rouvrir une fois que des travaux de mise en conformité seront réalisés, vérifiés au préalable par la Commission de Sécurité Incendie. 

Les quatre autres endroits de fête ont été reclassés "en bar au titre de leur activité principale et en discothèque à titre accessoire". Un changement de statut qui implique une fermeture plus précoce : les bars sont soumis à une fermeture à 1 h du dimanche au mercredi et 2 h du jeudi au samedi.

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité