Lille : l'ARS demande un dépistage aux clients de la discothèque The Room, après la découverte de 78 cas de covid

Au moins 78 clients de la discothèque lilloise The Room ont été testés positifs au covid-19. Dans un communiqué paru ce 24 juillet, l'Agence Régionale de Santé (ARS) invite le reste de la clientèle à aller faire un dépistage.
Un DJ mixe dans une boîte de nuit - Photo d'illustration
Un DJ mixe dans une boîte de nuit - Photo d'illustration © Pixabay

"78 cas de Covid-19 – dont le criblage en cours révèle une mutation évocatrice du variant Delta – ont été identifiés à ce jour parmi les clients de la discothèque The Room ayant fréquenté l’établissement les 13, 14, 16 et 17 juillet". C'est le constat sans appel de l'Agence Régionale de Santé qui, dans un communiqué paru ce 24 juillet, incite le reste de la clientèle de la boîte de nuit à se faire dépister. Six cas avait initialement été transmis à l'Assurance maladie, qui a remonté la chaîne de transmission. 300 à 400 personnes auraient ainsi été exposées au covid-19 chaque soir entre le 13 et le 17 juillet. 

"Ils ne sont pour la plupart pas vaccinés"

"Toutes les personnes testées positives ont été invitées à un isolement strict de 10 jours. L’ARS demande, par mesure de précaution, à toutes les personnes qui ont fréquenté cette discothèque entre le 13 et le 17 juillet de procéder à un test Covid-19 préventif. Ces personnes sont fortement invitées à limiter leurs interactions sociales dans l’attente des résultats du test pour éviter tout risque de transmission du virus", complète l'autorité de santé.

Concernant les clients déjà touchés par le virus, l'ARS constate qu'ils ont majoritairement entre 19 et 26 ans. "Ils ne sont pour la plupart pas vaccinés, ou n’ont reçu qu’une dose. L’ARS appelle de nouveau les jeunes habitants de la région à continuer à se protéger, à protéger leurs proches et à combattre collectivement le virus en se faisant vacciner" insiste l'agence de santé, qui enjoint également les propriétaires de ces établissements à bien veiller aux respects des règles en vigueur, telles que l'aération des locaux et le contôle systématique du pass sanitaire. La direction de The Room avait déjà pris la décision de fermer temporairement son établissement le 20 juillet, suite à la découverte de deux cas suspects parmi leurs employés.

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
covid-19 santé société sorties et loisirs