Lille : Martine Aubry annonce l’arrivée de 25 réfugiés Afghans

Publié le
Écrit par Yves Asernal

5 familles afghanes sont arrivées à Lille a annoncé ce matin chez nos confrères de France Inter la maire PS de la ville, Martine Aubry. 25 Afghans au total qui ont fui leur pays et le nouveau régime taliban. D’autres réfugiés sont attendus dans la journée.

 

"Dès le début août, j’ai demandé au Président de la République : que fait la France pour accueillir les Afghans en danger au-delà de ceux qui ont travaillé pour nous ?" Dès que les grandes villes afghanes ont commencé à tomber sous le joug des talibans, au début du mois, Martine Aubry  a commencé à établir une liste d’Afghans en grand danger en raison de leur engagement, dont certains avaient fait l’objet de menaces et d’autres avaient même déjà échappé à des attentats. 

Des artistes ciblés par les talibans mais aussi des fonctionnaires de la justice, de l’éducation et des journalistes.

Leur identité n’a pas été révélée pour protéger leurs proches encore sur place. "Je regrette que cela ait mis autant de temps. Il a fallu de la persuasion et beaucoup d’engagement pour obtenir ses visas."

Même si l’élue PS partage le devoir de protection de la France envers ces réfugiés avec le chef de l’état, Martine Aubry a taclé le Président sur la phrase de son discours portant sur les risques migratoires. "Nous parlons là d’hommes et de femmes qui relèvent de la Convention de Genève c’est-à-dire des réfugiés, ce sont des victimes, ils risquent leur vie.(…) J’ai été choquée par les propos du Président."

La maire de Lille demande à l’Europe de "partager cet accueil comme l’a dit Angela Merkel, la seule qui sauve l’honneur, une fois de plus, sur ces questions".

D’autres réfugiés sont attendus ce jeudi. Leur nombre n’est pas connu.