Lille : radié de Pôle emploi, un homme de 23 ans placé en garde à vue après avoir agressé l’agent d’accueil au couteau

La scène, d'une violence inouïe, s'est déroulée dans l'agence Pôle emploi située boulevard de Moselle à Lille (Nord).

Les faits extrêmement violents se sont déroulés mercredi 9 novembre, dans l’agence pôle emploi de Lille située boulevard de Moselle.

Dans la matinée, un homme de 23 ans se présente à l’accueil et apprend qu’il est radié de la liste des demandeurs d’emploi. C’est alors qu’il sort un couteau et tente d’agresser l’agent d’accueil.

La victime, âgée de 44 ans, réussi à éviter les coups mais chute au sol dans un mouvement de recul, repousse l’agresseur et arrive à se réfugier dans une autre pièce. Blessé au niveau de l’épaule à cause de sa chute, il est transporté à l’hôpital mais ses jours ne sont pas en danger.

Le mis en cause a été interpellé par la police et placé en garde à vue.

 Entier soutien à l'agent 

Dans un communiqué publié ce jeudi 10 novembre, le ministre du travail indique qu’il a "pu s’entretenir ce jour avec l’agent qui a été pris en charge par les services hospitaliers, et dont les jours ne sont heureusement pas en danger".

Olivier Dussopt tient à saluer le travail de l’ensemble des agents des agences Pôle emploi du territoire, qui, au quotidien, sont pleinement mobilisés et engagés dans la réalisation de leur mission au service des demandeurs d’emploi et des employeurs.

Communiqué du ministère du Travail

Olivier Dussopt a apporté son "entier soutien" à l’agent blessé ainsi qu’à tous se ses collègues avant d’ajouter que "Pôle emploi se portera partie civile dans cette affaire, comme c’est systématiquement le cas lorsqu’un agent est agressé".

Une cellule psychologique a été mise en place dans l’agence du sud de Lille. Le parquet de Lille, saisi de l’affaire, a ouvert une enquête.