Cet article date de plus de 3 ans

Lille : les stations du réseau Transpole où le sentiment d'insécurité est le plus fort

Nos confrères de la Voix du Nord se sont procuré une étude interne de Transpole qui s'intéresse au sentiment d'insécurité des usagers du réseau. Un sentiment en légère augmentation par rapport aux années précédentes, notamment dans quelques stations de métro. 
A l'intérieur d'une station de métro de Lille.
A l'intérieur d'une station de métro de Lille. © MAXPPP
C'est une étude réalisée chaque année en interne, qui permet de prendre le pouls des usagers du réseau et de déterminer les améliorations à réaliser dans certaines stations. Nos confrères de la Voix du Nord ont pu se procurer l'étude 2017 de Transpole qui s'intéresse au sentiment d'insécurité des passagers. 

Première conclusion : ce sentiment d'insécurité est légèrement en hausse par rapport à l'an dernier. 84,3% des usagers se sentent en sécurité sur le réseau Transpole, contre 88% en 2016 et 85,7% en 2015. D'après nos confrères de la Voix, cette hausse du sentiment d'insécurité est principalement du au "contexte général négatif", lié aux derniers attentats. 


Les stations anxiogènes


Concernant les stations où ce sentiment d'insécurité est le plus fort, peu de changement : on retrouve les stations de métro Porte des Postes, Eurotéléport et Gare Lille-Flandres. Nouveauté : la station de métro Wazemmes se glisse cette année en 3e position du classement des stations où les passagers se sentent le plus mal à l'aise. 


Infogram


Comme nous l'avions rappelé en 2016, ce classement est à prendre avec des pincettes : il a été réalisé auprès de 800 personnes seulement, et les stations les plus fréquentées sont logiquement parmi les plus citées. 



Poursuivre votre lecture sur ces sujets
ilévia économie transports transports en commun