LOSC : match nul face Nice, “on a joué pour jouer, pas pour gagner”, déplore Galtier

 Luiz Araujo seul buteur du côté des Dogues / © YANN COATSALIOU / AFP
Luiz Araujo seul buteur du côté des Dogues / © YANN COATSALIOU / AFP

Le LOSC concède un match nul face à l'OGC Nice, à quelques jours du match crucial en Ligue des champions contre Chelsea, mercredi.

Par A.-L. J. avec AFP

"On est suffisant, ça m'agace, ça m'énerve", a pesté l'entraîneur de Lille, Christophe Galtier, après le match nul à Nice (1-1) où son équipe a manqué des occasions de tuer le match, samedi. 

"Je reste frustré, limite colère, d'avoir encore été très gentil sur le plan offensif. On a joué pour jouer, pas pour gagner", a râlé le coach des Dogues en conférence de presse, après le match comptant pour la 8e journée de Ligue 1.
 
 

Un deuxième but au compteur pour Araujo


Dans un match vivant, ponctué d'attaques rapides entre deux spécialistes des renversements de jeu, chaque équipe a marqué quand son adversaire dominait, l'OGCN par Kasper Dolberg (13) et le LOSC par Luiz Araujo (24). Le Brésilien marque son deuxième but de la saison. 

Le rythme est resté élevé, mais les deux équipes restent roue dans roue au classement, Lille 4e et Nice 5e, un point derrière. 

L'équipe de Christophe Galtier est toujours aussi rapide en contres, elle a égalisé sur l'un d'eux. Mais son meilleur buteur, Victor Osimhen, a gaspillé la balle de match sur un autre contre éclair (67). La défense, qui sera primordiale contre Chelsea, a souffert face à Dolberg mais bien contenu le poison Youcef Atal, muselé par Jérémy Pied.
 
 

La colère de Galtier en fin de match


"Est-ce que les partenaires se reposent sur Victor (Osimhen, l'attaquant de pointe) ? J'ose espérer que non", a ajouté Galtier qui promet des séances vidéo de débriefing et annonce: "On règlera les choses en tête à tête dans le vestiaire".

Le jeune joueur, qualifié "d'extraordinaire" par Reinildo Mandava, reste en tête du classement des buteurs de la Ligue 1. 
 

Un onze parfois "suffisant"


L'entraîneur est revenu sur le début de match où le LOSC a gâché plusieurs occasions avant de se faire contrer à la 13e minute par un but de Kasper Dolberg. "On aurait dû être plus efficace", a-t-il dit, "à l'image de Nice venu gagner un ballon dans notre camp sur un tacle (pour ouvrir le score), donc ça m'emmerde beaucoup".

Galtier a répété qu'il avait trouvé son onze parfois "suffisant : une passe pas assez appuyée, la frappe, elle fait pas mal..." a-t-il énuméré. "On se créé des situations, et dans la tête de mes jeunes joueurs il y a peut-être dans la tête que l'occasion va se représenter. Mais des fois elle ne se représente pas, et des fois vous avez pris un but, deux buts, trois buts entre temps, comme c'est arrivé à l'Ajax, exactement", a conclu Galtier en référence à la défaite à Amsterdam (3-0) lors de la 1re journée de C1.
 

Sur le même sujet

Les + Lus