• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Le LOSC tenu en échec à Reims

Le défenseur lillois José Fonte a inscrit son deuxième but de la saison, d'un puissant coup de tête / © François Nascimbeni/AFP
Le défenseur lillois José Fonte a inscrit son deuxième but de la saison, d'un puissant coup de tête / © François Nascimbeni/AFP

Le LOSC a été tenu en échec sur la pelouse de Reims cet après-midi (1-1). Les Lillois avaient ouvert le score grâce à José Fonte mais ont dû concéder le match nul. En cas de victoire ce soir contre Strasbourg, le Paris-Saint-Germain sera sacré champion de France.

Par Sami Sadik

Le LOSC a raté l'occasion de creuser l'écart sur Lyon à la deuxième place du championnat. En déplacement à Reims cet après-midi, les Nordistes ont été tenus en échec (1-1). Leur match nul peut offrir au Paris-Saint-Germain son huitième titre de champion de France, en cas de victoire du PSG contre Strasbourg ce soir.

Plus d'un millier de supporters du LOSC s'étaient déplacés à Reims. En début de match, les joueurs de Christophe Galtier se sont procurés la meilleure occasion. Préféré à Rafael Leao, pourtant buteur à Nantes la semaine dernière, Loïc Rémy a manqué son face-à-face avec le gardien rémois Edouard Mendy (16ème).
 


Dans un début de match haché par les fautes, le LOSC récoltait également deux cartons jaunes sur deux tacles non-maîtrisés d'Adama Soumaoro et Thiago Maia.

En difficulté dans le jeu, c'est sur coup de pied arrêté que le LOSC a trouvé la solution. Sur un corner de Thiago Mendes, le défenseur central José Fonte s'est retrouvé seul aux six mètres pour ajuster le gardien rémois d'une tête puissante (55ème).

Son deuxième but de la saison après un autre coup de tête, contre Nantes en septembre. Un but qu'il est venu fêter devant la tribune des supporters lillois.

 

Le LOSC aurait pu s'incliner en fin de match

Mais à 1-0, c'est Reims qui a pris le contrôle du match. Dans les buts lillois, Mike Maignan devait sortir un double arrêt exceptionnel sur deux corners consécutifs (66ème) pour empêcher l'égalisation.

Remplaçant au coup d'envoi, l'attaquant rémois Rémi Oudin a mis au supplice la défense lilloise. Servi dans la profondeur, il a ajusté Mike Maignan (76ème). Un but d'abord refusé pour hors-jeu.

Après l'intervention de l'arbitrage vidéo, l'arbitre Jérôme Brisard a finalement validé le but du jeune attaquant, déjà buteur contre le LOSC au match aller.

Le LOSC a poussé en fin de match, sans réussite. Le gardien rémois Edouard Mendy boxait loin de son but un coup-franc de Jonathan Ikoné qui prenait la direction de sa lucarne. Les hommes de Christophe Galtier sont même passés près d'une défaite.

En toute fin de match, Adama Soumaoro aurait dû concéder un pénalty. En ratant son dégagement, le capitaine du LOSC expédiait le ballon sur sa main (94ème). Mais l'arbitre n'a pas fait appel à l'arbitrage vidéo, au grand dam des Rémois.
 
(Supporters Lillois)

 

Cinq points d'avance sur Lyon

Lille rate l'occasion de profiter du faux-pas de Lyon hier contre Dijon (1-3). A sept matches de la fin du championnat, le LOSC compte cinq points d'avance sur l'OL. Un petit matelas que les joueurs de Christophe Galtier devront défendre face au Paris-Saint-Germain la semaine prochaine au Stade Pierre-Mauroy.
 

Sur le même sujet

2e édition de la Frappadingue à Château-Thierry

Les + Lus