Mcfly et Carlito font plancher un champion du monde de la frite, 2 millions de vues pour la vidéo

Les célèbres youtubeurs Mcfly et Carlito, qui comptent plus de sept millions d’abonnés, ont décidé de classer les spécialités culinaires régionales. Dans la première vidéo, postée le 14 juin 2024, ils testent entre autres la fameuse frite fricadelle. Pour cela, le duo a fait appel à Philippe Frénoi, champion du monde amateur de la frite, qui habite près de Lille. On vous raconte.

Les spécialités culinaires régionales, c'est la délicieuse nouvelle série de vidéos des youtubeurs Mcfly et Carlito. Dans le premier épisode, posté le 14 juin 2024, quatre plats s'affrontent : le croque-monsieur d'Île-de-France, le cassoulet d'Occitanie, le kakamoukou de Mayotte et la frite fricadelle du Nord.

Pour choisir ces quatre spécialités, Mcfly et Carlito ont d'abord fait voter les internautes sur leur plat favori, le plus à même de représenter leur région. Dans les Hauts-de-France, le welsh (44%) a perdu contre la frite fricadelle (56%). Philippe Frénoi a ensuite été sollicité, via Instagram, pour défendre nos couleurs.

Il faut dire que son CV est alléchant : champion du monde amateur de la frite et du welsh "revisité", deux titres décrochés en 2023 par celui qui au quotidien, est enseignant en électricité dans un lycée de Tourcoing ! Il explique : "Je ne trouve jamais de meilleures frites que les miennes, alors je me suis lancé dans ce championnat. Je voulais prouver que la frite peut avoir ses lettres de noblesse."

Le vendredi, je me transforme en "friteux" !

Philippe Frénoi, enseignant en électricité

Cette passion dévorante le pousse même à ouvrir en début d'année un food-truck, sur la place de Linselles où il habite, qui fonctionne du vendredi au dimanche. Car Philippe continue à enseigner le reste de la semaine !

Quand le message de Mcfly et Carlito est tombé, Philippe n'a pas compris : "Je ne les connaissais pas, j'étais sûrement le seul Français dans ce cas. J'ai demandé à mes élèves de m'expliquer." (Rires).

Il accepte de relever le défi : "Me voilà parti à Paris avec mes patates, mon couteau éplucheur et mes friteuses. Je me retrouve à la Défense, au milieu des bureaux, à embaumer l'espace avec mon gras de bœuf. Mcfly et Carlito sont vraiment bienveillants, l'ambiance était très cool, on oubliait la caméra. Mcfly m'a fait de gros câlins, trop content d'avoir le champion du monde de la frite."

Presque deux millions de vues

Philippe a révélé quelques-uns de ses secrets. Porc, bœuf, pommes de terre, il travaille uniquement avec des produits locaux, qu'il va chercher à quelques kilomètres de sa friterie. Pas question de mettre n'importe quoi dans ses fricadelles ou de mal choisir ses pommes de terre, comme il l'explique dans La battle des spécialités régionales. La vidéo frôle les deux millions de vues.

Et le gagnant dans tout ça ? "Il n'y en a pas vraiment, répond Phhilippe, amusé. Carlito m'a classé premier et Mcfly dernier, il m'a dit que c'était délicieux mais qu'il était plutôt végan ! L'important pour moi, c'est de donner une bonne image du Nord. Et puis, c'est une fierté pour ma famille, mes amis, mes élèves. Ça donne confiance en soi."

Bientôt aux JO

Philippe Frénoi a de beaux projets en route. Son food truck sera au Main Square Festival d'Arras dans quelques jours, puis sur les bords de la Seine pour la cérémonie d'ouverture des JO de Paris, ensuite au festival du Touquet à la fin du mois d'août, sans oublier la braderie de Lille. L'enseignant aura aussi sa rentrée des classes à préparer...

L'actualité "Société" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité