• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Municipales de 2020 : le sénateur Marc-Philippe Daubresse sera le candidat Les Républicains à la mairie de Lille

Marc-Philippe Daubresse, ex maire de Lambersart, conduira la liste Les Républicains aux prochaines élections municipales à Lille (photo d'archives mai 2017) / © MaxPPP
Marc-Philippe Daubresse, ex maire de Lambersart, conduira la liste Les Républicains aux prochaines élections municipales à Lille (photo d'archives mai 2017) / © MaxPPP

Le sénateur Marc-Philippe Daubresse a été investi mercredi soir comme candidat Les Républicains pour les prochaines élections municipales de Lille de mars 2020. A 65 ans, l'ex maire de Lambersart part pour la première fois à l'assaut du beffroi lillois. 

Par MS

« J’ai été investi ce soir à l’unanimité de la com d’investiture pour les Républicains à l’élection municipale de Lille en mars 2020 », a annoncé Marc-Philippe Daubresse marcredi soir à 20h15 sur Twitter. Le sénateur LR complète : « Challenge difficile mais je ne ménagerai pas mon énergie pour y arriver ».
 


Maire de Lambersart pendant presque 30 ans


A 65 ans, c'est la première fois que cette figure de la droite nordiste part à l'assaut du beffroi de Lille. Maire de la commune voisine de Lambersart pendant près de 30 ans, Marc-Philippe Daubresse siège depuis septembre 2017 au Sénat, après avoir été député pendant 25 ans et plusieurs fois ministre et secrétaire d'Etat sous les présidences de Jacques Chirac et de Nicolas Sarkozy, sous les couleurs et l'UMP.

 


L'homme providentiel d'une opposition éclatée


Ce n'est pas la première fois que les militants de son parti lui font des appels du pied pour qu'il s'engage dans la bataille lilloise. Il les a toujours ignorés  jusqu'à affirmer en 2013 à nos confrères de La Voix du Nord : « Je n’irai jamais à Lille. »

Mais voilà, il a changé d'avis. "Le contexte est différent", argumente Marc-Philippe Daubresse. "Après les précédentes municipales, il s'agissait de trouver un candidat de 50 ans et de le préparer pour les prochaines échéances. Aujourd'hui, ce candidat n'existe pas. L'opposition lilloise va dans tous les sens, elle est totalement élcatée. Est-ce que je vais laisser mon parti s'effondrer et risquer de ne pas être présente au second tour, ce qui n'est pas arrivé depuis 50 ans?".

Et le candidat déclaré d'énumérer son CV, au sein de l'UMP et de LR, mais surtout de la métropole lilloise où il a été vice -président de la Communauté urbaine pendant 25 ans.
 

Dans les pas de Pierre Mauroy ?


Un homme qui connaît ses dossiers donc, et ne manque pas de souligner les "rapports excellents" qu'il entretenaient avec Pierre Mauroy, dont il était le premier vice-président. Une façon habile de s'inscire dans la filiation du charismatique ancien maire de Lille, décédé en 2013.

Et de se poser en rassembleur, en soulignant vouloir ncarner la sensibilité humaniste d'un parti en proie à la droitisation forcée de son président Laurent Wauquiez.

"J'ai encore envie", affirme Marc-Philippe Daubresse à ceux qui en douteraient. "J'ai une responsabilité, je la prends".


Lille aux mains des socialistes depuis 1955


Le voilà donc dans la course pour tenter de ravir la capitale des Flandres aux socialistes, qui la dirigent sans discontinuer depuis 1955. Il n'est pas le seul sur les rangs, LREM et la France insoumise s'y verraient bien eux aussi. La guerre du beffroi ne fait que commencer. 

 

Marc-Philippe Daubresse, 36 ans de carrière politique

  • 1983 : entre au conseil municipal de Lambersart
  • 1988 -  2017 : maire de Lambersart
  • 1992- 2004 député de la quatrième circonscription du Nord
  •  2004 : secrétaire d'État chargé du Logement auprès du ministre de l'Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale
  • 2004 - 2005 : ministre délégué au Logement et à la Ville auprès du ministre de l'Emploi, du Travail et de la Cohésion sociale
  • 2005 - 2010 : député de la quatrième circonscription du Nord
  • 2010 : ministre de la Jeunesse et des Solidarités actives
  • 2010 2017 : député de la quatrième circonscription du Nord
  • 2014 - 2017 : vice-président de la Métropole européenne de Lille
  • Depuis sept 2017 : Sénateur du Nord

A lire aussi

Sur le même sujet

Valorisé ou malmené ? Mon corps sur les réseaux sociaux

Les + Lus