Le Nordiste Benjamin Pavard de passage dans la région pour les fêtes de fin d'année

L'international français originaire de Jeumont s'est affiché aux côtés de Kev Adams à Lille. Dans un entretien au Parisien, il dit vouloir "prendre du recul" et passer quelques jours en famille, dans le Nord, pour les fêtes.
Champion du Monde, auteur du "plus beau but du Mondial 2018"... Benjamin Pavard est le footballer star du Nord. Et l'international français qui a fait ses armes au LOSC est de retour dans les Hauts-de-France pour les fêtes de fin d'années.

Originaire de Jeumont, le Nordiste rend souvent visite à sa famille qui vit toujours dans la région ainsi qu'à sa conjointe, Rachel Legrain-Trapani, ex-Miss France et animatrice sur la télévision locale Wéo, qui habite à Lille.

Pavard s'est affiché il y a quelques jours avec l'humoriste Kev Adams. A la fin de son spectacle "Sois 10 ans" à Lille, le comédien a publié une courte vidéo où il apparaît avec le joueur. C'était inévitable, il a entonné la chanson à sa gloire : "Benjamin Pavard, je crois pas que vous connaissiez"...
 
Malgré tout, pas de sortie publique ou de bain de foule au programme dans le Nord pour Pavard. Du moins, rien d'officiel pour le moment.

Muet depuis le début de la saison, le Nordiste a expliqué, dans un entretien au Parisien, qu'il voulait "prendre du recul après toutes les sollicitations liées à la Coupe du monde". L'ex-Lillois, qui soigne actuellement une blessure contractée il y a deux semaines en championnat, va donc passer quelques jours loin de son train de vie exigent, dans son Nord natal.

 

"Le revers de la médaille"


Car sa vie a bien basculé depuis le sacre de l'équipe de France au Mondial : "à Paris, il m’est impossible de prendre le métro. Je suis obligé de mettre une capuche. En fait, c’est le revers de la médaille. Je suis extrêmement sollicité, explique-t-il au quotidien. C'est une notoriété que je vis bien. Lorsque j’étais petit, je voulais devenir joueur professionnel. (...) En tout état de cause, je ne vais pas me plaindre d’être reconnu."

Et s'il y a un but qui a tout changé, c'est bien celui contre l'Argentine (4-3) en quart de finale de la Coupe du Monde en Russie. "J'ai pris une autre dimension. Il a fait le tour du monde. Avant, peu de gens me connaissaient mais, depuis, les choses ont changé. On me reconnaît un peu partout. On me parle de ce but quasiment tous les jours."
 
Benjamin PAVARD Goal - France v Argentina - MATCH 50

Comme il le répète au Parisien, Pavard a toujours gardé les pieds sur terre, même après son sacre mondial. "Ma grande force, c'est de ne jamais oublier d’où je viens, affirme-t-il. Du coup, je reste le même. Tout n’a pas été facile pour en arriver là. Il y a eu des obstacles qu’il a fallu surmonter, comme le fait d’être sur le banc des remplaçants à Lille." Juste après son titre en Russie, il était revenu dans sa ville natale, Jeumont, où il avait été accueilli en héros.

Après quelques jours de repos, le Nordiste reprendra le chemin de l'Allemagne pour retrouver son club, le VfB Stuttgart. Et pour 2019, on peut simplement lui souhaiter de "rester en bonne santé et d’être épargné par les blessures", conclut-il.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
football sport people culture