Quand les étudiants de l’EDHEC de Lille se mobilisent pour le handicap 

A quelques jours de la journée du Vivre Ensemble, le 16 mai prochain, l’association Music'All Edhec de Lille propose sa 25e comédie musicale solidaire intitulée Le Piège de Londres. Elle réunit des étudiants et des enfants de l’institut médico-professionnel du Roitelet de Tourcoing. 

Lors des répétitions de l'association cette année.
Lors des répétitions de l'association cette année. © Ugo Ponte et Emmanuel Delbergue / Music'All Edhec

Le Piège de Londres, c'est l’histoire, un soir d’été de 1972, de trois jeunes Londoniens qui, dans le quartier de Notting Hill, croisent une mystérieuse sorcière. Quelques secondes suffiront à cette enchanteresse pour les expédier dans une aventure hors du temps et de l’espace. Réussiront-ils à échapper à la terrible Bromélia ? C’est dans cet univers fantastique que nous conduit cette nouvelle comédie musicale. Chaque année depuis maintenant 25 ans, un spectacle différent annuellement est entièrement créée par les étudiants, au grand cœur, de l’Edhec (École des hautes études commerciales du Nord) de Lille.

Car c’est bien la mission première de cette association née en 1996, à l’initiative de quelques étudiants. A l’époque, ces derniers décident de monter une comédie musicale, Musicalement Rock, pour leur projet Edhec Entreprendre, obligatoire en seconde année. L’objectif initial était de faire un don à une association solidaire. Malheureusement après deux représentations, et un manque de financement, l’association sera contrainte de mettre la clé sous la porte. Mais c’était sans compter la volonté et l’humanité de ces jeunes, décidés à ne rien lâcher.

En 1999, l’association est reprise par cinq étudiants, dont certains avaient participé aux précédentes comédies. Les statuts de la nouvelle Music'All Edhec sont déposés, avec toujours comme mot d’ordre "la solidarité", comme nous l’explique le président de l’époque Jonathan Brunwasser : "nous avons décidé de remonter l’association, en apprenant des erreurs qui ont été faites par le passé et très vite nous nous sommes rendus compte de la nécessité d’être accompagnés par un partenaire local."

Lors des répétitions de l'association cette année.
Lors des répétitions de l'association cette année. © Ugo Ponte et Emmanuel Delbergue / Music'All Edhec

La différence n’exclut pas la compétence

Ce partenaire local, ce sera Les Papillons Blancs (une association lilloise qui accueille les personnes handicapées), avec la vocation nouvelle, que chaque année, la comédie musicale intègre des enfants à déficience mentale. "Ce partenariat nous a offert beaucoup d’avantages en termes de subventions, mais surtout une aide précieuse dans l’intégration des enfants de l’institut médico professionnel d’Haubourdin et depuis maintenant 11 ans, celui du Roitelet de Tourcoing." Autre nouveauté, à l’issue de la représentation, une partie des bénéfices du spectacle est utilisée pour une sortie à destination d’une trentaine d’enfants de l’IMPro du Roitelet, organisée par les étudiants membres de l’association. "Nous avons ainsi déjà pu accompagner les enfants à la Cité des Sciences de Paris, au lac du Val-Joly ou encore en sortie accrobranche et poney."

Dès ses débuts, Music’All Edhec a choisi d’insérer cette dimension sociale et solidaire au cœur de son projet artistique. Ses membres accompagnent tout au long de l’année ces enfants à déficience mentale, afin de les préparer à monter sur scène. Une série de huit week-ends est organisée sur le campus de l’Edhec pour les répétitions générales avec les 70 étudiants de l’association (dans le respect, cette année, des mesures sanitaires). Comme l’explique Solène Didierlaurent, responsable communication de Music'All Edhec : "A travers ce projet, les enfants s’affirment, gagnent confiance en eux et réussissent brillamment, le soir de la comédie, à convaincre le public que la différence n’exclut pas la compétence."

Comme Chirine, Lucas, Jonathan, ou encore Morgan, tous pensaient ne pas y arriver. Et pourtant une fois sur scène, tous ont ressenti la même émotion : "on était heureux d’être sur scène et très fiers de jouer devant nos parents, on a envie de recommencer." Des semaines de répétition, cette année encore riches en émotions, et également en incertitudes, en raison du contexte sanitaire, mais l’association a su surmonter les difficultés et préparer un spectacle de haute qualité. 

Cela fait 25 ans que l'association existe
Cela fait 25 ans que l'association existe © Ugo Ponte et Emmanuel Delbergue / Music'All Edhec

Music'All Edhec, c’est comme une chaîne où chaque maillon a son rôle à jouer, que ce soit du côté des étudiants de l’Edhec, mais également du côté des responsables de l’IMPro de Tourcoing. Comme nous le détaille Solène Didierlaurent : "ça commence dès l’été pour l’équipe scénariste qui travaille à l’écriture de la comédie. Dès le mois d’octobre, solistes, choristes, danseurs et musiciens s’entraînent et préparent les différents tableaux et les scènes de la comédie. De son côté, le pôle logistique s’affaire aux réglages du son, aux déplacements des décors. Pendant ce temps, les petites mains du pôle confection réalisent des costumes et des décors plus somptueux les uns que les autres. L’équipe organisatrice travaille à la création des supports visuels, à la finalisation des partenariats et des plans de communication." 

La solidarité plus forte que la crise sanitaire

Un vrai travail de fourmi où peu à peu, les pièces du puzzle s’imbriquent, pour que tout soit prêt le jour J. Ce nouveau spectacle a été marqué par les nombreux défis posés par le Covid. "Cette année si particulière nous a amenés à proposer un format inédit pour notre comédie musicale. D’habitude nous nous produisons devant plus de 3.000 personnes dans le prestigieux Théâtre Sébastopol de Lille et depuis deux ans au Colisée de Roubaix. Cette année, la comédie a été filmée dans une salle de spectacle au cours d’une représentation à huis clos, et sera diffusée en ligne ce mercredi 12 mai et samedi 15 mai à partir de 20h30."

La preuve pour Jonathan Brunwasser, que ce projet, quel que soit les aléas, c’est avant tout et depuis 25 ans "une énergie, une dynamique de solidarité, et une même envie de partager. On s’est tous retrouvés dans ce projet humain et artistique et, 25 ans après, l’histoire continue. Nous avons impulsé l’aventure avec notre énergie initiale mais c’est surtout l’énergie accumulée de toutes ces générations, qui chaque année apportent leur petite touche, et fait que l’association est devenue ce qu’elle est aujourd’hui."

Pour le fondateur de Music'All, l’histoire de cette comédie musicale solidaire, c’est un peu l’histoire de Starmania (la première comédie musicale adaptée par l’association en 1996) : "personne ne croyait à l’opéra rock de Michel Berger. Il y avait des problèmes d’argent, d’artistes et des refus de salles pour jouer. Au final, la volonté et l'énergie commune ont réussi à faire quelque chose d’extraordinaire." Alors si vous aussi, comme Daniel Balavoine, vous avez le blues du businessman et que vous rêvez d’être un artiste, sachez que l’Edhec Business School, recrute chaque année de nouveaux étudiants au sein de toute la métropole lilloise pour rejoindre la troupe de Music'All. L'association a réussi à s’imposer depuis une vingtaine d’années comme un pilier de la vie étudiante de Lille, avec comme seules et uniques valeurs le partage, la solidarité et la passion. 

Les places du spectacle sont en vente via ce lien au prix de 5 euros. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
vie associative société université éducation