• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Semi-marathon de la Braderie de Lille : les résultats de la course

Le vainqueur de la course 2018 est Kenyan. / © France 3
Le vainqueur de la course 2018 est Kenyan. / © France 3

Chez les hommes comme chez les femmes, les Kenyans se sont imposés au traditionnel semi-marathon. Mais le premier Français est un Nordiste !

Par Margot Desmas avec Jean-Marc Devred et Emmanuel Quinart

Près de 3 900 concurrents ont pris le départ du traditionnel semi-marathon de Lille qui ouvrait la Braderie, ce samedi. Depuis l'an passé, le parcours a été déplacé sur le Grand Boulevard. Les conditions pour une course rapide sont réunies.

"On a retravaillé ​​le plateau depuis deux ans avec des lièvres qui se connaissent. Tous les coureurs qui sont venus aujourd'hui sont capables de faire le parcours en moins d'une heure, sans problème", explique Ludovic Terrié, président du comité d'organisation.
 
Semi-marathon de la Braderie de Lille : les résultats de la course
>> Jean-Marc Devred et Emmanuel Quinart

Comme d'habitude, les coureurs africains ont lancé la course sur des passes très rapides :  2 min 50 au kilomètre en moyenne, ce qui entraîne un écrémage progressif. Au début de la course, une dizaine de coureurs de plateau se détache.

 

Le semi-marathon conserve sa réputation


A mi-course, le groupe explose : ils seront cinq à se disputer la victoire. Le Kenyan Victor Chumo s'impose en 1h02. "J'ai fait une course fantastique dans les derniers kilomètres. J'avais beaucoup entendu parler du semi-marathon de Lille au Kenya. Je me suis entraîné pour le gagner. Aussi, je ne suis pas surpris par ma performance", assure le vainqueur du semi-marathon.

Le premier Français est Nordiste : Thomas Deleu boucle les  21km en 1h06. "L'important c'était vraiment le chrono. Là je suis en fin de préparation pour le marathon de Berlin dans deux semaines donc l'objectif c'était de faire le record et je l'ai battu de 30 secondes. Maintenant un peu de repos pour être frais dans deux semaines à Berlin...", explique le coureur du club Halluin Val de Lys.

La première féminine est Kényane, et elle laisse beaucoup d'hommes derrière elle...

 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus