Solidarité avec l'Ukraine : le CHU de Lille envoie des médicaments et du matériel médical vers la ville de Lviv

Le CHU de Lille fait don de 30 000 médicaments et d'équipements médicaux à l'hôpital ukrainien de Lviv. Ce convoi solidaire prend la route vers l'Ukraine ce samedi 5 mars, dix jours après le début de l'offensive militaire russe.

Les belles histoires du dimanche
Découvrez des récits inspirants de solidarité et d'altruisme, et partez à la rencontre de la générosité. Émotions garanties chaque dimanche !
France Télévisions utilise votre adresse e-mail afin de vous envoyer la newsletter "Les belles histoires du dimanche". Vous pouvez vous désinscrire à tout moment via le lien en bas de cette newsletter. Notre politique de confidentialité

"Le CHU de Lille a tenu à affirmer son entière solidarité avec le peuple Ukrainien et adresse ses pensées aux populations civiles, en particulier aux personnels de santé et aux hôpitaux de ce pays." Cela fait 10 jours que la Russie de Vladimir Poutine a lancé son offensive en Ukraine, et malgré un décompte difficile, on estime qu'au moins 227 civils ukrainiens ont déjà été victimes de cette invasion. 

Dans les pays voisins, la solidarité s'organise, et les Hauts-de-France ne sont pas en reste : dons de nourriture et de produits de première nécessité, convois pour aller récupérer des réfugiés à la frontière polonaise, accueil de réfugiés... Le CHU de Lille a annoncé prendre sa part dans cet effort collectif, avec l'aide logistique de l'association Aide médicale caritative France-Ukraine, accréditée par le gouvernement sur place.

Plus de 30 000 médicaments envoyés à Lviv, ville-refuge

Ce samedi 5 mars, à 15h, un convoi prendra la route vers l'hôpital de Lviv, à 500km du front. Encore épargnée par les combats, cette ville de l'Ouest est devenu en quelques jours un carrefour stratégique majeur et centralise une partie de l'aide humanitaire. Proche de la frontière polonaise, elle accueille chaque jour de plus en plus de réfugiés, souvent désireux de quitter le pays. C'est ici qu'ont été déplacées les ambassades étrangères, pour faciliter une éventuelle exfiltration. L'armée ukrainienne y recrute aussi ses volontaires, sur des critères stricts. 

Le convoi routier du CHU livrera à Lviv "plus de 30 000 unités de médicaments (antalgiques, antibiotiques, médicaments de réanimation), mais aussi des pansements, cathéters centraux, une quinzaine de dispositifs de ventilations, 45 respirateurs de secours ainsi que 5 pousses-seringues (du matériel de perfusion)". L'établissement a salué la mobilisation exceptionnelle des équipes en charge des équipements biomédicaux, des équipes de la pharmacie centrale et du SAMU du Nord.

D'autres CHU comme Marseille, Bordeaux, ou encore Poitiers, ont également fait parvenir des médicaments et équipements à leurs confrères ukrainiens.