Cet article date de plus de 4 ans

Transpole : la 4G dans le métro lillois en 2018

Les stations et les tunnels du métro de la métropole lilloise seront bientôt équipées du réseau 4G, selon nos confrères de la Voix du Nord.  

Utiliser son téléphone sous terre, possible le temps de l'Euro, deviendrait permanent à partir de 2018.
Utiliser son téléphone sous terre, possible le temps de l'Euro, deviendrait permanent à partir de 2018. © MAXPPP
Téléphoner et surfer sur le web dans le métro d'ici deux ans ? Hier,  la Métropole européenne de Lille (MEL) a enclenché la première étape vers l'installation des réseaux 4G et 3G dans les tunnels dans les tunnels du réseau de transport. Des informations relayées par La Voix du Nord. Un tarif de 400 euros par an et par antenne a été fixé par la MEL vendredi.

Pas avant 2018

De quoi permettre l'entame de la première phase de ce projet : la consultation. La Métropole est sollicitée par des opérateurs téléphoniques désireux de remporter ce marché. En tout, 60 stations doivent être équipés, dont 52 avec des antennes spécifiques.  

 

Ces infrasctructures seront installés avant la fin des travaux d'agrandissement du réseau de transport de Transpole. Il faudra attendre 2018 pour pouvoir consulter France 3 depuis son smartphone dans le métro. Après Paris, Lille serait donc le premier réseau de transport métro à être équipé en réseau mobile. 

Un réseau temporaire pour l'Euro

Depuis quelques temps, les usagers ont pu remarquer sur leur téléphone des barres de réseau dans certaines stations de métro. Un équipement temporaire de l'entreprise de télécoms Orange a été mis en place, le temps de l'Euro 2016. Une sorte de test, avant un "déploiement progressif", explique sur Twitter le responsable Nord-Pas-de-Calais d'Orange, Laurent Vitoux.

Autant dire qu'Orange semble en bonne posture pour remporter l'appel d'offre.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
économie transports transports en commun