Limitation de l'accès aux urgences pédiatriques de Seclin : le dispositif mis en place

Des tensions sur les plannings de pédiatres sont à l'origine d'une limitation de l'accès aux urgences pédiatriques de Seclin, désagrément pris en charge conjointement par l'ARS et l'hôpital. Les urgences vitales et la traumatologie sont toutefois assurées. La communication de l'hôpital conseille de téléphoner aux médecins régulateurs du 15 avant de se déplacer.

L'effectif de 8 pédiatres de l'hôpital est actuellement soumis à une forte tension, qui nécessite une limitation de l'accès aux soins. "Les urgences vitales et la traumatologie sont assurées mais ce qui relève de la médecine générale est réorienté vers d'autres urgences, la maison médicale de garde [03 20 33 20 33] de Seclin ou les médecins de ville", précise-t-on au service communication de l'hôpital de Seclin qui recommande, avant de se déplacer, de composer le 15 pour vérifier s'il y a lieu de venir aux urgences et quelle solution adopter.

Concrètement, es services sont moins accessibles de 17h00 en fin de journée à 8h30 le lendemain. Et le week-end, de vendredi 17h00 à lundi 8h30.

Quarante à cinquante parents de jeunes patients se déplacent quotidiennement aux urgences de Seclin. En tous cas les services de néonatologie et maternité sont assurés. Pour l'instant, "il n'y a pas vraiment de visibilité dans la durée de cette limitation de l'accès aux soins", précise-t-on.

De leur côté, l'ARS, l'Agence Régionale de Santé et la direction de l'hôpital cherchent des solutions pour remédier en urgence aux problèmes d'absences.