La Longueville : des dizaines de caravanes de gens du voyage s'installent sur le terrain de football

Drôle de surprise pour les footballeurs de l’AS La Longueville, près de Maubeuge, qui n'ont pu s'entraîner après l'installation de plusieurs caravanes des gens du voyage sur leur terrain.

Dimanche après-midi, le président de l'AS La Longueville se trouvait au club house lorsqu'il a assisté à l'arrivée de dizaines de caravanes de gens du voyage sur le stade municipal qui sert de terrain d'entraînement. Une scène peu commune, dans ce village de 2500 habitants.

"J'ai essayé de m’interposer, mais face à toutes ces caravanes je ne faisais pas le poids." Patrick Houssière président du club n'en revient toujours pas.
 

A.S. La Longueville

Il devait y avoir entraînement ce soir à l'AS La Longueville mais les gens du voyage en ont décidé autrement, sans se poser la question, en prenant sans demander ou désormais une centaine de...


Il n'a fallu qu'un instant pour que les dizaines de caravanes occupent les deux terrains. Sur place, le maire et la gendarmerie ont tenté de négocier et ont notamment obtenu qu'ils se déplacent du terrain d'entraînement vers le terrain d'honneur.

"Maintenant, il faut juste attendre leur départ", explique Patrick Houssières. "Il semblerait qu’ils repartent dimanche prochain, mais qui sait."

À leur arrivée dimanche, les caravanes s'étaient d’abord installées sur le parking de "Lorban & Cie", une entreprise locale de BTP. S'agissant d'un parking privé, les gendarmes les en ont fait partir, mais ils se sont finalement s'installés sur le terrain de football de l'AS La Longueville.

 

Un dédommagement en retour ?


"On leur a mis à disposition une benne" observe le maire de La Longueville, Stéphane Latouche. Les gens du voyage leur ont promis un dédommagement, y compris pour l'électricité et l'eau.

"Ils nous ont dit qu’ils restaient une semaine, pas plus". Dans le doute, il a quand même entamé une procédure auprès du tribunal administratif, au cas où l'installation se terminerait sur un litige. Les administrés "ne comprendraient pas que je ne fasse rien" ajoute l'élu. "je comprends qu’ils aient le droit de s’installer mais pas au détriment du club de football"

 

Il y a une multitude de personnes qui arrivent et plus de place nulle part


Seules les communes de plus de 5000 habitants ont l’obligation d’aménager une aire d'accueil pour les gens du voyage. Or, La Longueville n'en compte que la moitié. L'aire d’accueil la plus proche se trouve à Feignies (près de 7000 âmes), mais elle n'a que 18 places alors qu'on compte une quarantaine de caravanes sur place. 

"Il y a une multitude de personnes qui arrivent et plus de place nulle part" précise l'édile, qui évoque une congrégation à venir entre gens du voyage dans la zone.

"On est un tout petit club vous savez, on fait tout nous même" insiste le président de l'AS La Longueville. "On venait justement de refaire les installations, il y a eu des travaux, on a installé des nouvelles bandelettes de pelouse. Une fois parti il faudra tout refaire."
 
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
L'actualité "Sport" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
choisir une région
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité