LOSC : qui peut partir, qui peut arriver au mercato d'hiver ?

Le marché hivernal des transferts débute dans moins de deux semaines. Les dirigeants du LOSC ont déjà avancé publiquement quelques pistes ces derniers jours. 

Du mouvement en janvier dans l'effectif du LOSC ?
Du mouvement en janvier dans l'effectif du LOSC ? © JOSE JORDAN / AFP
C'est une période à la fois attendue et redoutée par les supporters. Un mercato d'hiver, c'est toujours la crainte de perdre un des meilleurs éléments de l'équipe en plein milieu de saison, mais aussi l'espoir de voir arriver de précieux renforts pour corriger les points faibles de l'effectif. Comme chaque année, cette fenêtre de transferts s'ouvrira le 1er janvier pour se clore le 31. 

Particularité de ce marché d'hiver 2020 : pas mal de grosses écuries européennes, mal classées dans leur championnat domestique, auront besoin de recruter. On pense par exemple à Tottenham, Manchester United ou Arsenal en Angleterre, qui vont devoir cravacher ces prochains mois pour obtenir une place en Ligue des Champions. Chelsea s'apprête aussi à sortir le chéquier, après avoir été privé de recrutement par la FIFA l'été dernier, en raison d'infractions aux règlements concernant les joueurs mineurs. En Espagne, l'Atlético de Madrid et Valence ont réalisé une première moitié de saison médiocre, tout comme Naples et le Milan AC en Italie.

Les joueurs lillois qui se sont mis en valeur ces derniers mois, en Ligue 1 comme en Ligue des Champions, risquent donc d'être fortement sollicités. 
 

Quels départs ?   


Victor Osimhen. S'il y a un Dogue qui a particulièrement brillé en cette première moitié de saison, c'est le Nigérian Victor Osimhen, arrivé l'été dernier du club belge de Charleroi. Le jeune attaquant de 20 ans a inscrit 12 buts toutes compétitions confondues (dont 2 dans la prestigieuse Ligue des Champions), confirmant l'étendue de son talent. Selon Sky Sports News, Liverpool, Chelsea et Tottenham le suivraient de près à l'approche du mercato. Barcelone serait également sur les rangs. 
 
Victor Osimhen est déjà très convoité.
Victor Osimhen est déjà très convoité. © FRANCOIS LO PRESTI / AFP

Mais Gerard Lopez, le président du LOSC, semble pour l'instant écarter l'idée d'un départ de son buteur, même en cas d'offre entre 50 et 80 millions d'euros. "C'est non", a-t-il assuré vendredi dernier au micro de Canal +. "Il y a déjà des intérêts à ce niveau-là ou presque à ce niveau-là. (...) Ce n'est même pas que la porte est fermée cet hiver, c'est que j'aimerais aussi la garder fermée cet été. (...) Si on prend ce cas spécifique, l'idée c'est non seulement qu'il ne parte pas maintenant, mais ce serait de le garder une saison en plus."
 
L'intéressé, sous contrat au LOSC jusqu'en juin 2024, s'en remet à ses dirigeants. "J’ai toujours été prêt à franchir les étapes, mais je suis bien à Lille. J’adore les gens. Si des gros clubs me regardent, c’est top pour moi, mais c’est le club qui décidera si je reste ou si je pars. Je ne ferai aucune objection", avait-il déclaré à L'Equipe, début novembre. Une attitude loyale qui avait déjà été très appréciée dans son ancien club de Charleroi la saison dernière : malgré de nombreuses sollicitations dès le mercato d'hiver, il avait accepté de rester chez les Zèbres jusqu'à l'été, conformément au souhait des dirigeants. "C'est extrêmement rare dans le monde du foot !", nous avait confié Mehdi Bayat, le patron du club carolo. 
   

Boubakary Soumaré. Si Gerard Lopez ne veut pas entendre parler dans l'immédiat d'un départ d'Osimhen, il semble plus ouvert au sujet du milieu de terrain Boubakary Soumaré. Auteur de bonnes performances individuelles en Ligue des Champions, l'international espoir français, 20 ans, serait dans les petits papiers de José Mourinho, le nouvel entraîneur de Tottenham. Mais selon La Voix du Nord, Soumaré intéresserait aussi Manchester United, le Real Madrid, Valence et Naples. Entres autres... Avec des offres qui pourraient osciller entre 50 et 60 millions d'euros. 
 
Boubakary Soumaré prêt à faire ses valises dès cet hiver ?
Boubakary Soumaré prêt à faire ses valises dès cet hiver ? © KENZO TRIBOUILLARD / AFP

"C'est un joueur qui est là depuis deux ans déjà", a déclaré Gerard Lopez sur Canal +. "C'est vrai qu'il y a beaucoup d'intérêts. D'Angleterre, d'Espagne, d'Italie. Je sais que (José Mourinho) l'aime beaucoup. Il y a cinq/six clubs qui s'intéressent à lui, après, lui aussi doit s'intéresser aux clubs..."

Boubakary Soumaré est sous contrat avec le LOSC jusqu'en juin 2022.


Thiago Maia. Le milieu de terrain brésilien n'a joué que 45 minutes en Ligue 1 depuis le début de la saison et a fait une seule apparition en Ligue des Champions lors du dernier match contre Chelsea. Thiago Maia ne fait clairement plus partie des plans de son entraîneur Christophe Galtier. Acheté 14 millions d'euros à l'été 2017, l'ex-joueur de Santos fait partie des mauvaises pioches du recrutement lillois. Pour autant, il conserve encore, à 22 ans, une bonne cote dans son pays, où il figure pami les pré-sélectionnés pour disputer le prochain tournoi olympique (Maia faisait déjà partie de l'équipe du Brésil médaillée d'or en 2016).
 
Thiago Maia en quête de temps de jeu.
Thiago Maia en quête de temps de jeu. © PHILIPPE HUGUEN / AFP

Selon les médias brésiliens, le club de Flamengo - qui souhaitait déjà le rapatrier l'été dernier - n'a pas lâché l'affaire. Et le joueur, lui, serait toujours intéressé. "J’ai besoin d’être heureux à nouveau", a déclaré Thiago Maia à Esporte Interativo, à l'issue du match de Ligue des Champions contre Chelsea. "Est-ce que cela doit passer par un retour au Brésil ? On verra. Mais je peux aussi rester. J’étais proche de Flamengo cet été, mais Lille m’a fermé la porte. Qui sait en janvier ? Peut-être retourner au Brésil ou aller dans un autre club européen ici. Comme dans tout travail, pour être bon, il faut être heureux."
 
Maia a encore deux et demi de contrat avec le LOSC où il touche un salaire très confortable (160 000 euros brut mensuels, hors primes). 


Adama Soumaoro. Formé au LOSC, le défenseur franco-malien est, avec le gardien Mike Maignan, le dernier "survivant" de l'ère Seydoux au sein de l'effectif. Mais l'ex-capitaine des Dogues joue peu : seulement sept apparitions depuis le début de la saison, Christophe Galtier lui préférant le Brésilien Gabriel ou le Portugais Tiago Djalo pour épauler José Fonte dans la charnière centrale.
 
Adama Soumaoro avait déjà un bon de sortie l'été dernier.
Adama Soumaoro avait déjà un bon de sortie l'été dernier. © JOSE JORDAN / AFP

L'été dernier, Soumaoro avait déjà un billet de sortie, mais il a dû se résoudre à rester à Lille, après l'échec d'un transfert à Monaco. Trouvera-t-il cette fois une issue ? Selon Eurosport, la piste monégasque pourrait être réactivée lors de ce mercato d'hiver. De son côté, Gerard Lopez a confirmé mardi soir avoir accordé un bon de départ à l'un de ses défenseurs sans préciser toutefois son nom. 

Âgé de 27 ans, Adama Soumaoro n'a plus qu'une année et demi de contrat avec les Dogues.  
 

Quelles arrivées ?


► Isaac Lihadji. Âgé de 17 ans, ce jeune ailier droit, international français U18, est considéré comme l'une des pépites du centre de formation de l'Olympique de Marseille. Il a effectué cette saison ses débuts en Ligue 1 mais n'a toujours pas signé son premier contrat pro avec le club phocéen. Selon Foot Mercato, le LOSC aurait pris les devants pour attirer le joueur, en lui proposant un salaire mensuel de 45 000 euros, avec une prime à la signature supérieure à 1 million d'euros. Une offre pour le moment supérieure à celle formulée par l'OM.
 
Isaac Lihadji avec l'équipe de France lors de la Coupe du Monde U17 au Brésil.
Isaac Lihadji avec l'équipe de France lors de la Coupe du Monde U17 au Brésil. © MAXPPP

"On propose aujourd'hui plus de 40 000 euros de salaire à un jeune qui n'a pas joué une demi-heure en Ligue 1, c'est le football d'aujourd'hui, il n'y a plus de limites", a commenté dans La Provence l'ex-agent et ex-président marseillais Pape Diouf. 

Mardi soir, après la qualification du LOSC en Ligue des Champions, Gerard Lopez a confirmé qu'il souhaitait recruter un nouvel attaquant lors de ce mercato, en raison, notamment, de l'indisponibilité de Timothy Weah, éloigné des terrains depuis le mois d'août et sa déchirure musculaire aux ischio-jambiers. 

Mais le LOSC ne serait pas le seul club intéressé par Lihadji. Selon Foot Mercato, Leipzig, le Bayern Munich, Dortmund, la Juventus, Barcelone, Arsenal, Tottenham et Valence auraient également pris contact avec l'entourage du joueur.


Pedro Mendes. En octobre dernier, le site portugais O Jogo révélait que le LOSC suivait avec attention Pedro Mendes, attaquant du Sporting du Portugal, auteur d'un but cette saison en Ligue Europa. Mais à l'approche du mercato, le club lisboète ne semble pas vouloir se séparer de ce jeune espoir âgé de 20 ans.
 
Pedro Mendes à l'échauffement avec le Sporting du Portugal.
Pedro Mendes à l'échauffement avec le Sporting du Portugal. © MAXPPP

Selon la presse portugaise, le Sporting vient de débourser 300 000 euros pour acheter 20% des droits économiques de Pedro Mendes, détenus jusqu'ici par son précédent club de Moreirense, portant ainsi ses parts à 80%. Le jeune avant-centre, inscrit dans l'équipe U23, devrait également passer dans l'équipe première, en championnat du Portugal, dès le mois de janvier. 
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
losc football sport
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter