Le LOSC s'incline dans les arrêts de jeu face au PSG

Sébastien Corchia et le LOSC se sont inclinés dans les dernières minutes face au PSG / © THOMAS SAMSON / AFP
Sébastien Corchia et le LOSC se sont inclinés dans les dernières minutes face au PSG / © THOMAS SAMSON / AFP

Il a fallu attendre les arrêts de jeu pour que le Paris SG s'impose mardi soir contre le LOSC (2-1), grâce à un but de dernière minute de Lucas contesté par les Nordistes pour une position de hors-jeu.

Par YF avec AFP

Longtemps muet face une équipe du LOSC ultra défensive, le PSG peut remercier son inévitable buteur uruguayen, Edinson Cavani, qui a réussi à faire céder les Lillois de la tête (70e) sur un coup franc mal tiré par Angel Di Maria et détourné par la nouvelle recrue néerlandaise Ricardo Kishna.

Mais les Parisiens, qui disputent dans une semaine le match le plus important de leur saison contre le FC Barcelone en Ligue des Champions, ont voulu gérer cette avance et se sont fait presser par les Nordistes, jusqu'à un dribble trop dangereux du gardien Alphonse Aréola, immédiatement exploité par Nicolas de Préville (86e). Si le gardien a été hué par le Parc des Princes, le stade a ensuite poussé son équipe pour qu'elle arrache la victoire et reste à trois points de Monaco, vainqueur plus tôt mardi de Montpellier (2-1).  Ce qui fut fait, au bout des arrêts de jeu, par Lucas Moura (90+2), sur une action confuse où l'ailier brésilien semble hors-jeu au début et à la fin de l'action.

PSG-LOSC : les buts
Images Canal +

"Une grande frustration"

"C'est une grande frustration par rapport aux événements et au déroulement du match, à cette fin de match qui a été un petit peu... J'ai revu les images... Que dire? Je suis très, très déçu pour mes joueurs qui ont bataillé, qui ont été courageux, ont fait preuve d'un état d'esprit irréprochable et d'une mentalité exemplaire", a déclaré l'entraîneur lillois Patrick Collot à l'issue du match. "On a eu du mal à produire du jeu, on était là pour faire déjouer cette équipe de Paris qui a beaucoup de qualité. On n'a pas produit beaucoup de jeu mais avec de la réussite, on a réussi à égaliser, puis on a eu ce fait de jeu qui nous pénalise parce que prendre un point dans notre situation, c'est important. Nos joueurs n'ont pas pu être récompensés à leur juste valeur. Je pense aussi à Monaco, qui doit être aussi déçu parce qu'ils auraient pu avoir deux points supplémentaires à leur avantage. On perd un point, Monaco en perd deux, Paris en gagne trois. C'est les aléas de football, ça le sera tant qu'il n'y aura pas la vidéo pour aider les arbitres. Je leur ai dit (aux arbitres NDR) qu'il y avait hors-jeu, ils vont sans doute voir qu'il y avait une erreur. La personne (Lucas,NDR) qui marque ce soir est hors-jeu du début à la fin de l'action. Maintenant il faut évacuer cette frustration, se relever et se reconcentrer sur le prochain match."

Avec 29% seulement de possession de balle, le LOSC aurait réalisé une très belle opération en ramenant le point du match nul de la capitale. En attendant les autres rencontres de la 24e journée, les Dogues restent provisoirement à la 12e place du classement, à 3 points du barragiste, Angers. qui se déplacera samedi soir au Stade Pierre-Mauroy. 

Sur le même sujet

Raymond Froment lance une souscription pour la réfection de l'horloge du clocher

Les + Lus