Maubeuge : des habitants se mobilisent contre le compteur Linky

Publié le Mis à jour le
Écrit par Sami S. avec Narjis El Asraoui
Des habitants du quartier des Ecrivains ont empêché Enedis d'accéder à leurs compteurs électriques
Des habitants du quartier des Ecrivains ont empêché Enedis d'accéder à leurs compteurs électriques © France 3 Nord-Pas-de-Calais

A Maubeuge, une vingtaine d’habitants du quartier des Ecrivains ont bloqué jeudi l’installation de compteurs Linky. Les prestataires d’Enedis ont été contraints de quitter la zone.
 

Ils ne veulent pas du compteur Linky. Une vingtaine d’habitants du quartier des Ecrivains à Maubeuge se sont mobilisés jeudi pour bloquer l’installation des nouveaux compteurs. 

Un habitant avait même scotché un panier de vélo à son compteur pour bloquer l’accès aux prestataires d'Enedis. "Les gens ont barricadé leurs compteurs parce qu’on refuse qu'on nous mette des compteurs Linky", raconte Harkaoui.

 
Maubeuge : les habitants contre Linky


Devant la mobilisation des habitants, les prestataires d’Enedis ont dû quitter les lieux. Mais ils ont eu le temps de remplacer quelques compteurs, avec un discours persuasif.

"Hier, un agent a toqué à ma porte et m’a dit que le compteur Linky était obligatoire et que si je n’adhérais pas à la loi, il y aurait des contraintes et des frais à payer de ma poche", explique Nourredine.
 

"Pas de procédure de refus"



Les habitants invoquent le droit de s’opposer à l’installation du compteur Linky, une explication balayée par Enedis. "Il n’y a pas de procédure de refus, le compteur fait partie du réseau électrique, il n’appartient pas au client", rappelle pour Franceinfo Bernard Lassus, directeur du programme Linky.

71% des Français sont pourtant favorables à ce les usagers puissent refuser l’installation d’un compteur Linky à leur domicile d'après un sondage YouGov pour Capital dévoilé vendredi. Selon le site refus linky, 887 communes ont même décidé de ne pas rendre le changement de compteur obligatoire pour leurs administrés.

Le 20 mars, le juge des référés du tribunal de grande instance de Toulouse a accordé à 13 personnes souffrant d’hypersensibilité aux ondes le droit de ne pas s’équiper d’un compteur Linky, une première.

Les ondes émises par l’appareil sont une des arguments avancés par les anti-Linky. "Je n’en veux pas, le compteur émet des mauvaises ondes et est nocif pour la santé", affirme Norredine. Un argument démenti par Enedis.
 

Une pétition a été lancée



A Maubeuge, les habitants du quartier des Ecrivains ne désarment pas. Ils ont lancé une pétition et espèrent même récupérer les anciens compteurs des logements dans lesquels les prestataires d’Enedis ont eu le temps d’installer le compteur Linky.

Ils sont prêts à bloquer une nouvelle fois les techniciens. "A un moment donné, ces personnes seront obligées de payer" pour cette intervention, prévient Bernard Lassus. L’installation du compteur Linky est pour l’instant gratuite.
 

En partenariat avec France 3 France Bleu et Make.org

Participez à la consultation citoyenne sur la présidentielle 2022

Faites-vous entendre ! France 3 Régions s'associe à la consultation Ma France 2022, initiée par France Bleu sur la plateforme Make.org. Le but ? Vous permettre de peser dans le débat démocratique en mettant vos idées les plus plébiscitées au centre de la campagne présidentielle.