• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Mercato - LOSC : l'avenir de Nicolas Pépé entre l'Inter Milan et l'Atlético de Madrid ?

Nicolas Pépé représente la plus grosse valeur marchande du LOSC pour ce mercato. / © FRANCK FIFE / AFP
Nicolas Pépé représente la plus grosse valeur marchande du LOSC pour ce mercato. / © FRANCK FIFE / AFP

Selon L'Equipe et France Football, l'Inter Milan et l'Atlético de Madrid seraient prêts à offrir 90 millions d'euros pour acheter l'attaquant ivoirien Nicolas Pépé, meilleur buteur du LOSC cette saison. 

Par YF

Alors que la piste du Bayern Munich semble se refroidir, deux autres grands clubs européens auraient décidé d'en découdre financièrement pour s'attacher les services de Nicolas Pépé, auteur de 23 buts et 12 passes décisives, cette saison, avec le LOSC, toutes compétitions confondues.

Selon France Football et L'Equipe, l'Inter Milan et l'Atlético de Madrid auraient tous deux formulé des offres atteignant les 90 millions d'euros, supérieures aux 80 millions d'euros jusqu'ici attendus par les dirigeants lillois
 
 

L'offre de l'Inter Milan

Selon France Football, l'offre de 90 millions du club lombard inclurait des bonus, ce qui signifie que les Nerazzurri paieraient dans un premier temps un montant inférieur à 90 millions mais que cette somme pourrait être atteinte, par la suite, si un certain nombre de clauses, prévues dans le contrat de transfert, étaient remplies.

Un exemple pour bien comprendre et illustrer le principe : celui du transfert de l'international français Geoffrey Kondogbia, acheté par l'Inter Milan à Monaco en juillet 2015. Les deux clubs s'entendent sur un tarif de base de 31 millions d'euros, mais des bonus sont également ajoutés. Le plus important - d'un montant de 7,25 millions d'euros - est quasiment automatique, puisqu'il est déclenché dès le premier match de Serie A (championnat d'Italie) joué par l'Inter lors de la saison suivante (2016-2017). En clair, seule une relégation - improbable - du club milanais aurait pu empêcher ce paiement.
 
Geoffrey Kondogbia sous le maillot de l'Inter en mars 2017. / © Marco BERTORELLO / AFP
Geoffrey Kondogbia sous le maillot de l'Inter en mars 2017. / © Marco BERTORELLO / AFP

Des bonus de performance étaient aussi stipulés. Tant que Kondogbia faisait partie de son effectif, l'Inter s'engageait à verser à Monaco un peu plus de 700 000 euros à chaque qualification en phase de groupe de la Ligue Europa et environ 1,3 million d'euros à chaque qualification en phase de groupe de la Ligue des Champions, avec un cumul plafonné à 2 millions. En additionnant la totalité des bonus, le montant total pouvait donc légèrement dépasser les 40 millions d'euros (il sera finalement d'un peu moins de 39 millions, l'Inter ayant échoué à se qualifier pour une compétition européenne à l'issue de la saison 2016-2017 et le joueur étant parti ensuite à Valence en Espagne).

Pour en revenir à Nicolas Pépé, un transfert à 90 millions représenterait un investissement sans précédent pour le club nerazzurro qui, jusqu'à ce jour, n'a jamais dépensé plus de 46,5 millions pour un joueur : c'était il y a tout juste 20 ans pour l'attaquant italien Christian Vieri.
 
Christian Vieri reste encore à ce jour le joueur le plus cher acheté par l'Inter. / © CARLO BARONCINI / AFP
Christian Vieri reste encore à ce jour le joueur le plus cher acheté par l'Inter. / © CARLO BARONCINI / AFP

Aujourd'hui propriété du groupe chinois Suning, l'Inter a retrouvé de nouvelles marges de manoeuvre cet été, pour le mercato, car l'UEFA a levé les mesures d'encadrement liées au respect du Fair Play Financier européen. Le club italien avait été sanctionné d'une amende de 20 millions d'euros en 2015 pour avoir dépassé le déficit autorisé de 30 millions. Il avait dû en conséquence réduire ses dépenses et limiter les montants investis dans les transferts.

Pour le moment, l'Inter - qui vient de nommer Antonio Conte au poste d'entraîneur - n'a levé que deux options d'achat sur deux joueurs : l'avant-centre Eddie Salcedo (8 millions d'euros) et l'ailier droit Matteo Politano (20 millions d'euros) qui évolue au même poste que Nicolas Pépé. Comme le LOSC, le club lombard, 4e du championnat d'Italie, est qualifié pour la prochaine Ligue des Champions.

Ce dimanche matin, un troisième média, TF1, evoque une offre un peu plus basse de l'Inter Milan pour Pépé, chiffrée à 75 millions d'euros, sans préciser si elle inclut ou non des bonus.
 

L'offre de l'Atlético de Madrid


Ni L'Equipe, ni France Football ne précisent si l'offre des Colchoneros pour Nicolas Pépé inclut ou non des bonus. Elle serait bien entendu liée au départ d'Antoine Griezmann qui a déjà fait ses adieux à l'Atlético et qui pourrait rejoindre prochainement le FC Barcelone pour un montant de 120 millions d'euros. Une somme qui viendrait s'ajouter aux 80 millions de la vente de Lucas Hernandez au Bayern Munich.
 
L'été dernier, l'Atlético de Madrid a déboursé 70 millions d'euros pour Thomas Lemar. / © GABRIEL BOUYS / AFP
L'été dernier, l'Atlético de Madrid a déboursé 70 millions d'euros pour Thomas Lemar. / © GABRIEL BOUYS / AFP


A Madrid, l'effectif dirigé par Diego Simeone est arrivé en fin de cycle et doit désormais être remanié après un parcours européen décevant cette saison. L'Atlético a déjà signé deux nouveaux joueurs : le milieu défensif Marcos Llorente acheté 30 millions d'euros au club rival du Real Madrid et le défenseur central Felipe, transféré du FC Porto pour 20 millions.

Comme pour l'Inter, une offre à 90 millions pour Pépé constituerait un gros effort financier, les Madrilènes n'ayant jamais dépensé plus de 70 millions sur un joueur, en l'occurrence l'international français Thomas Lemar, acheté à Monaco l'été dernier. La dette de l'Atlético - qui a investi dans un nouveau stade - reste très élevée. Elle est estimée à 500 millions d'euros selon les médias espagnols, mais la vente des terrains de l'ancien stade, en cours de démolition, pourrait la réduire quasiment de moitié. 
 

Comme l'Inter, l'Atlético, 2e de Liga, disputera aussi la Ligue des Champions.

Pour le moment, Nicolas Pépé se trouve en Egypte, pour la Coupe d'Afrique des Nations qu'il s'apprête à disputer avec la sélection ivoirienne. Les Eléphants débutent la compétition lundi contre l'Afrique du Sud. Outre l'Inter et l'Atlético, d'autres noms circulent pour accueillir le meilleur buteur du LOSC dès la saison prochaine : Liverpool, Arsenal, Manchester United et le Paris Saint-Germain.
 

Sur le même sujet

Les concerts puis confidences d'Arno et de Dick Annegarn

Les + Lus