• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Migrants : policiers et gendarmes renforcent leur équipement pour lutter contre les traversées de la Manche

© Mathieu Rappez / France 3
© Mathieu Rappez / France 3

Et la facture... est payée par les Britanniques.

Par Q.V avec Mathieu Rappez

Des drones avec caméras thermiques, des lunettes infrarouges, des remorques éclairantes, des véhicules tout-terrains ou encore un commissariat mobile... la police et la gendarmerie du Nord et du Pas-de-Calais ont reçu de quoi renforcer son dispositif de surveillance du littoral, alors que s'enchaînent depuis novembre les tentatives de traversées de migrants : 21 réfugiés ont encore été secourus mardi matin au large du Pas-de-Calais.
 

"Les migrants, quand ils prennent des embarcations, ils sont sur des  zones dunaires, donc sur le sable" explique Mélanie Musa, directrice adjointe de l'équipement et de la logistique en montrant deux motos, qui "vont permettre aux policiers ou aux gendarmes d'intervenir justement sur ces terrains un peu particuliers."
 

 

Éviter un drame


La facture s'élève, précisément, à 741 841 euros et 95 centimes. "C'est une indemnisation, entre guillemets, un partenariat gagnant gagnant pour essayer d'optimiser les moyens engagés por mettre fin à ces trafics d'êtres humains" souligne Jean-Christophe Bouvier, préfet délégué pour la défense et la sécurité.
 
Migrants : la police du Nord renforce son équipement pour lutter contre l'immigration clandestine
Jean-Pierre Vandenabeele, chef de la brigade aéronautique de Lille ; Mélanie Musa, directrice adjointe de l'équipement et de la logistique du secrétariat général pour l'administration du ministère de l'intérieur ; Jean-Christophe Bouvier, préfet délégué pour la défense et la sécurité ; Nick Drinkal, directeur adjoint de la Border Force britannique - France 3 Nord-Pas-de-Calais - Mathieu Rappez

Et le directeur adjoint de la Border Force britannique d'ajouter : "Il s’agit tant de lutter contre les filières de passeurs, privilégiant ce mode de trafic, que de prévenir les risques de naufrages ou de noyades que ce phénomène induit dans l’un des détroits les plus fréquentés au monde""
 

Sur le même sujet

Cette vidéo est indisponible pour le moment.

AC Ajaccio - Lens : les buts

Les + Lus