Neuville-en-Ferrain : un homme tué par balle par la police lors d'un contrôle

Publié le Mis à jour le
Écrit par Emmanuel Pall avec AFP

Un homme au volant d'une voiture a été tué par balle par la police dans la nuit de lundi à mardi à Neuville-en-Ferrain (Nord), près de Tourcoing, lors d'un contrôle.

L'homme, qui aurait percuté un policier en tentant de forcer un contrôle vers 3h00, selon le récit de la police, a été atteint d'une balle au thorax et est décédé peu après, a-t-on précisé de même source.

Selon les premiers éléments donnés par la police, une patrouille de la brigade anticriminalité a souhaité contrôler une voiture garée "tous feux éteints" sur un trottoir, dans cette commune frontalière de la Belgique.

Alors que les policiers s'approchaient, le conducteur aurait démarré et percuté "sur le côté" l'un des policiers, selon la source policière.

La victime avait 23 ans et était connue des services de police



Le fonctionnaire, qui a été légèrement blessé, a alors riposté et tiré à une reprise, touchant le conducteur au thorax.



Les soins prodigués d'abord par la police puis par les services de secours appelés sur place n'ont pas permis d'éviter son décès. 

Contacté ce matin Benoît Aristidou, délégué syndical Unité SGP Police zone Nord, précise que le fonctionnaire de police légèrement blessé aux jambes a été placé en garde à vue conformément à la procédure. "Une enquête conjointe de l'IGPN (Inspection Générale de la Police Nationale) et de la Police Judiciaire a été ouverte". Le conducteur décédé était connu des services de police selon Benoit Aristidou. 

Le passager de la voiture interpellé

Le parquet de Lille confirme et précise que le véhicule était muni de fausses plaques d’immatriculation. "Dans la fuite, un policier (le policier blessé aux jambes, ndlr) parvenait à ouvrir la portière côté conducteur afin d’extraire l’individu et faisait usage de son arme à une reprise. Le conducteur du véhicule mis en cause, âgé de 23 ans, est décédé sur place malgré l’intervention des secours".



Le passager a quant à lui été interpellé et placé en garde à vue pour recel de vol de de véhicule et complicité de refus d’obtempérer.

Le policier blessé et qui a tiré est selon Arnaud Boutelier, du syndicat de police Alliance, "habitué du terrain, des quartiers de Tourcoing notamment". Depuis plusieurs années dans la police, il "avait fait la demande d'entrer dans la B.A.C. depuis peu", ce qui avait été accepté car il était "apprécié, gradé et très bien noté par sa hiérarchie". 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité