Roubaix : 6000 logements jugés potentiellement indignes

Alors qu'un permis de louer a été instauré par la municipalité pour lutter contre les logements insalubres, de nombreuses personnes continuent à être mal-logées à Roubaix. 

Vivre dans 7 m² pour 365 euros par mois, c'est le quotidien de Jean-Claude. Depuis 13 ans, l'homme habite un logement insalubre aux murs et sanitaires abîmés. "On se croirait dans une prison", déplore le locataire. Au-delà de l'aspect dégradé du logement, la trop petite superficie de son appartement peut poser des problèmes de santé mentale et d'oppression au quotidien. 
 
La lutte contre les logements insalubres à Roubaix

Si en France il est interdit à un propriétaire de proposer une location de moins de 12 m², 6000 logements ne respecteraient pas la règle à Roubaix. Les locataires sont souvent des familles dans une extrême précarité qui sont prêtes à s'installer dans un logement qu'elles savent insalubres plutôt que de se retrouver à la rue. Les temps d'attente pour intégrer les parcs de logements sociaux sont en plus très élevés. 

"Les normes évoluent tellement vite qu'on a du mal à les suivre", se défend le bailleur de l'appartement de Jean-Claude, qui reconnaît que son logement est insalubre.
 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
logement insalubre logement société
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter