• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

“Le Bonheur” d'Arthur Van Hecke : la belle histoire d'un tableau oublié qui rejoint La Piscine de Roubaix

"Le Bonheur" d'Arthur Van Hecke au musée La Piscine de Roubaix / © FRANCE 3
"Le Bonheur" d'Arthur Van Hecke au musée La Piscine de Roubaix / © FRANCE 3

"Le bonheur" est arrivé au musée de La Piscine de Roubaix. La toile commandée dans les années 80 à Arthur Van Hecke, l'un des peintres du Groupe de Roubaix, avait passé 30 ans dans le hall de l'ancienne maternité. Le centre hospitalier de Roubaix vient d'en faire don au musée. 

Par L.Lévy / S.Rosenstrauch

C'est l'histoire d'un tableau, presque oublié... "Le bonheur" d'Arthur Van Hecke. Une jeune mère et son bébé, des couleurs et des fleurs : le symbole de la maternité selon l'artiste. Une commande d'un médecin pour égayer un pavillon mère-enfant, inauguré en 1988.

"Il avait carte blanche pour réaliser ce tableau, raconte Gilles Crépin, professeur de gynécologie-obstétrique. Il l'a fait dans son atelier à Hondschoote. Il a eu comme modèle une de ses voisines qui avait accouché, avec son enfant, ils ont posé plusieurs fois pour réaliser cet immense et très beau tableau."

Pendant 30 ans, la toile monumentale a orné le hall de l'ancienne maternité de Roubaix. Elle était dans un coin, mal éclairée. Au moment du déménagement, l'équipe la découvre un peu par hasard. 
 
"Le Bonheur" d'Arthur Van Hecke : la belle histoire d'un tableau oublié


"C'est Arthur Van Hecke !"


"La toile était dans un coin sombre, explique Sabine Lecoeur du Centre Hospitalier de Roubaix. Lors du transfert vers la nouvelle maternité, elle est découverte presque par hasard... J'ai eu une stagiaire au service communication qui avait fait les Beaux-Arts, qui a vu la signature et qui nous a alertés : "C'est Arthur Van Hecke ! Ça vaudrait le coup de regarder de plus près ce tableau."

Le tableau identifié, le centre hospitalier décide alors d'en faire don à La Piscine. Cette peinture vient compléter la riche collection du musée, qui rassemble déjà un millier d'oeuvres du Groupe de Roubaix, un collectif d'artistes régionaux du siècle dernier. "L'aventure du Groupe de Roubaix, c'est une page culturelle et artistique pour la ville qui est fondamentale, analyse Bruno Gaudichon, Directeur du musée de La Piscine. Ces artistes ont ouvert le Nord-Pas-de-Calais à la création contemporaine après la guerre."

Le portrait de 2 mètres sur 2 a trouvé sa place au musée de La Piscine. Un "bonheur" désormais accessible au grand public.



 

Sur le même sujet

Enquêtes de région : “Notre cher patrimoine”

Les + Lus