Homicide après une querelle de voisinage à Roubaix : le décès causé par une clé d'étranglement, un homme mis en examen

Le principal suspect est poursuivi pour "violence volontaire ayant entraîné la mort sans intention de la donner".

Photo d'illustration.
Photo d'illustration. © FREDERIK GILTAY / FRANCE 3 NORD PAS-DE-CALAIS
On en sait plus sur la mort d'un Roubaisien, dimanche matin, à la suite d'une querelle de voisinage rue de Coligny. Le décès faisait suite à "une rixe survenue à l’occasion d’un différend de voisinage ayant pour origine un tapage nocturne", indique le parquet de Lille.L'homme de 35 ans, découvert inanimé à l'intérieur du domicile de ses voisins, n'avait pas pu être réanimé et avait été déclaré décédé sur place. "Le décès serait consécutif à une asphyxie liée à une clé d'étranglement", précise le parquet.

Quatre personnes, âgées de 17 à 22 ans, avaient été interpellées et placées en garde à vue. L'un d'entre eux, âgé de 20 ans, "a été mis en examen pour violence volontaire ayant entraîné la mort sans volonté de la donner". Il a été laissé libre, mais placé sous contrôle judiciaire avec une interdiction de paraître dans le Nord.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers