KZ, originaire de Hem, est un rappeur aux mille et une couleurs

KZ a grandi à Hem (Nord), dans le quartier de Laennec. Il s'est récemment lancé dans le rap et cumule déjà plusieurs millions d'écoutes sur les plateformes de streaming. Portés par diverses influences, il propose une musique qui s'éloigne des clichés. 

© Doc Marlon

"Je fonctionne par humeurs et par couleurs", lance KZ, rappeur originaire de Hem dans le Nord, lors d'une conversation téléphonique. L'artiste porte plusieurs casquettes et son univers est aussi riche que les musiques qu'il propose.

Un artiste riche en expériences

Cette richesse, il l'a d'abord acquise lors de son enfance au quartier de Laennec. "Le milieu urbain et mon quartier ont été une part importante de ma vie", explique-t-il. Ensuite, par ses nombreux voyages qui l'ont poussés à quitter la France pendant cinq ans : l'Australie, les Philippines, la Chine continentale, Hong Kong ou encore Singapoure. Enfin, ses passages à Esmod, dans une école de théâtre et l'école d'acteurs Pygmalion ont fini par parfaire son parcours.

Un enfant du Nord à la conquête du monde, en somme. En 2020 seulement, KZ a amassé plus d'un million de streams sur Spotify, même chose sur Deezer. La preuve que de plus en plus de personnes sont sensibles à son univers coloré, mélancolique et esthétique. Mais l'artiste reste humble et cite même Bob Marley. "Il dit que si tu places ton bonheur sur des chiffres, tu ne seras jamais heureux, car c'est illimité. Et c'est vrai que quand tu fais un million de vue, tu te dis, et après ?"

Une leçon de vie et une mentalité développées durant ses trois années de carrière, car KZ s'est lancé dans la musique à l'âge de 27 ans. Tardivement aux yeux de certains, mais pour lui, "c'est une question de timing" et non pas de temporalité. "Quand j'ai annoncé vouloir me lancer dans le rap, certains n'y croyaient pas, affirme-t-il. Mais ce qui me connaissaient savaient que j'étais sérieux. Peut-être que si je m'étais lancé plus tôt, je me serais arrêté rapidement car je n'aurais pas eu de choses à raconter comme aujourd'hui". 

Quand je fais de la musique, j'essaie de trouver une harmonie qui se retranscrit à l'écran.

KZ

Quand cinéma et musique s'entremêlent 

L'artiste a profité de ses voyages et de ses expériences dans l'audiovisuel et l'art pour créer un univers qui imbrique visuel et musique. Grand amateur de cinéma et de plans soignés, esthétiques et colorés, il est aussi investi derrière la caméra de ses clips. "Quand je fais de la musique, j'essaie de trouver une harmonie qui se retranscrit à l'écran", explique KZ. Finalement, pour lui, "tout est imbriqué dans l'art."

Quant à sa musique, il cite plusieurs références américaines : le roi de la pop Michael Jackson, pour son intemporalité, Bryson Tiller, James Blake ou encore des rappeurs comme Travis Scott, Post Malone ou A$AP Rocky. Des artistes au style versatile, comme lui. "Ce que j'apprécie chez A$AP Rocky, c'est qu'il représente la 'rue', mais qu'il casse les codes et les clichés. Il peut très bien porter du vernis et des robes, et ça ne posera aucun problème". 

© Doc Marlo

Et c'est loin des clichés que l'artiste tente de s'inscrire, en proposant des musiques aux sonorités différentes "en fonction de l'humeur et de l'instant", sans pour autant gommer le soin qu'il apporte à chacune de ses créations. Le processus créatif de chaque titre se fait également sur le coup de coeur : "Je fonctionne à l'oreille et à la mélodie, détaille-t-il. Quand il y en a une qui m'accroche, je commence à réfléchir aux paroles et je me demande : qu'est-ce que cette mélodie veut raconter ?"

Chaque instrumentale a sa propre histoire, ses titres aussi. C'est pourquoi l'univers de KZ est aussi ouvert et varié. "Je peux poser sur de la drill et toucher à un autre genre plus tard. Je ne m'enferme dans rien. Je veux avoir mon propre univers." Histoires d'amour, égotrip, réflexions existentialistes, philosophies de vie, chacune de ses musiques porte un message unique, à l'image de l'artiste, éloigné du conformisme et des rivalités. "L'art c'est subjectif, ça veut dire quoi être meilleur qu'un autre ? Les rivalités sont inutiles."

Je fonctionne à l'oreille et à la mélodie. Quand il y en a une qui m'accroche, je commence à réfléchir aux paroles et je me demande : qu'est-ce que cette mélodie veut raconter ?

KZ

Mille et une libertés

Pour l'instant,  KZ est un artiste indépendant, qui jouit d'une liberté créative sans limite. Il commence toutefois à s'entourer d'une équipe pour l'aider et le conseiller, car il estime "avoir pris en maturité". "Être en indé, ça donne des libertés. Si demain je veux changer de style, je le fais", dit-il. Mais il reconnaît toutefois que "c'est dur parfois", car un label, c'est une grande équipe qui allège d'un poids. 

Mais jusqu'à maintenant, ne pas être signé chez une maison de disque ne l'a pas empêché de rencontrer un succès grandissant. Son nouvel EP "Norrin" est disponible sur toutes les plateformes de streaming. "Il y a six titres, avec six humeurs différentes, conclut-il. Chacun écoute les titres en fonction de la sienne." Ce concept original retient l'attention de plus en plus d'auditeurs. De quoi récompenser un travail acharné qui porte ses fruits. 

 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
musique culture hip-hop