Paris-Roubaix 2024. Meilleures places françaises depuis 10 ans : 6 fois sur 10, le meilleur était des Hauts-de-France

Sur les dix dernières années, six fois sur dix, le meilleur français était nordiste ou picard. Nous avons relevé quelques données statistiques sur les places de nos meilleurs régionaux - Adrien Petit, Arnaud Démare et Florian Sénéchal - ces dix dernières années.

En ce 4 avril 2024, jour de reconnaissance des secteurs pavés, Adrien Petit rappelle que cette journée a son importance, celle de fixer des points de repère. Cette année, malgré une course qui ne se fera - théoriquement - pas sous la pluie dimanche, le parcours est cependant détrempé. Ne sont pas rares les flaques d'eau conséquentes sur les 259,9 km de parcours, et l'Enfer du Nord risque de bien porter son nom cette année. 

Le parcours

Départ à Compiègne à 11h10. Arrivée prévue à Roubaix (vélodrome) vers 17h20. Vingt-neuf secteurs pavés d'une longueur totale de 55,7 km échelonnés à partir de Troisvilles (Km 96). Ravitaillements à Solesmes (Km 140) et Beuvry-la-Forêt (Km 191). Passages à Arenberg (Km 164), Mons-en-Pévèle (Km 211) et au Carrefour de l'Arbre (Km 242). Sur le vélodrome, les coureurs ont à effectuer la distance depuis l'entrée du vélodrome jusqu'à la ligne d'arrivée (300 m), puis un tour complet (500 m).

Une chicane

À noter qu'à l'entrée du secteur pavé de la tranchée d'Arenberg, une chicane a été intégrée au parcours pour ralentir les coureurs. La tranchée paraît plus longue "au moins 40 secondes d'effort de plus que d'habitude" selon Adrien Petit mais, les coureurs doivent arriver et sortir de cette chicane au ralenti (à 25km/h contre une arrivée à 65 km/h dans la tranchée d'Arenberg habituellement). L'occasion de réduire les chutes voire de refaire son retard sur les équipes concurrentes...

25 équipes

(1re division) Alpecin (BEL), Arkéa-B&B Hotels (FRA), Astana (KAZ), Bahrain (BRN), Jayco-Alula (AUS), Bora-Hansgrohe (GER), Cofidis (FRA), Décathlon-AG2R La Mondiale (FRA), DSM-Firmenich PostNL (NED), EF Education (USA), Groupama-FDJ (FRA), Ineos (GBR), Intermarché (BEL), Movistar (ESP), Soudal Quick-Step (BEL), Lidl-Trek (USA), UAE (UAE), Visma-Lease a bike (NED)

(2e division) Israël PT (ISR), Lotto (BEL), Uno-X (NOR), Q36.5 (SUI), Bingoal (BEL), TotalEnergies (FRA), Team Flanders-Baloise (BEL)

Favori et outsiders

Mathieu van der Poel (NED), gagnant de l'an dernier, est le favori. S'il l'emportait il serait le premier, depuis Tom Boonen à rééditer l'exploit d'une année à l'autre. Il a été critique sur l'installation de la fameuse chicane pour ralentir les coureurs et réduire le risque de chute.

Les outsiders : Mads Pedersen (DEN), Stefan Küng (SUI), Jasper Philipsen (BEL), Nils Politt (GER), Dylan van Baarle (NED), Christophe Laporte (FRA), Tim Merlier (BEL).

Les principaux absents : Wout Van Aert (BEL), Filippo Ganna (ITA), Matej Mohoric (SLO), Matteo Jorgenson (USA), Tadej Pogacar (SLO), Jasper Stuyven (BEL), Remco Evenepoel (BEL), Jonas Vingegaard (DEN), Primoz Roglic (SLO).

durée de la vidéo : 00h02mn04s
Privé de Paris-Roubaix l'an dernier, l'Arrageois Adiren Petit en sera cette année. Portrait. ©France Télévisions. C. Rousseaux et S. Rosenstrauch

En chiffres...

91 000 euros de primes, dont 30 000 pour le vainqueur.

Les victoires : 120 éditions disputées depuis la création de l'épreuve en 1896. 57 victoires pour la Belgique, 28 pour la France, 14 pour l'Italie, 8 pour les Pays-Bas, 4 pour la Suisse, 2 pour l'Allemagne, l'Australie et l'Irlande, 1 pour le Luxembourg, la Russie, la Slovaquie et la Suède (deux ex aequo en 1949).

Record des victoires : 4 pour Roger De Vlaeminck (BEL) entre 1972 et 1977 et pour Tom Boonen (BEL) entre 2005 et 2012.

  • Les dix derniers vainqueurs
        2013: Fabian Cancellara (SUI)
        2014: Niki Terpstra (NED)
        2015: John Degenkolb (GER)
        2016: Mathew Hayman (AUS)
        2017: Greg Van Avermaet (BEL)
        2018: Peter Sagan (SVK)
        2019: Philippe Gilbert (BEL)
        2021: Sonny Colbrelli (ITA)
        2022: Dylan van Baarle (NED)
        2023: Mathieu van der Poel (NED)
       
  • Les meilleures places françaises depuis dix ans
        2013: Damien Gaudin 5e
        2014: Arnaud Démare 12e
        2015: Florian Sénéchal 17e
        2016: Adrien Petit 10e
        2017: Arnaud Démare 6e
        2018: Marc Sarreau 26e
        2019: Florian Sénéchal 6e
        2021: Christophe Laporte 6e
        2022: Adrien Petit 6e
        2023: Christophe Laporte 10e

Le dernier Français à avoir remporté l'épreuve est Frédéric Guesdon en 1997.