Cet article date de plus de 5 ans

A Roubaix, les détectives font la chasse aux ordures

La ville de Roubaix a lancé ce lundi soir une initiative unique en France : faire appel à des détectives privés pour traquer les dépôts d'ordures sauvages.

Pris en flagrant délit de dépôt d'ordure sauvage...
Pris en flagrant délit de dépôt d'ordure sauvage... © France 3
Mardi soir, pour la deuxième nuit test, à Roubaix, ils étaient plusieurs détectives à "planquer" sur des points stratégiques repérés par la commune à l'avance de 19h à 2h du matin. La mairie a refusé de communiquer le nombre exact de détectives sur place pour préserver leurs chances de prendre les habitants en flagrant délit. En début de soirée, un habitant pris en filature a été filmé la main dans le sac en train de vider son coffre de voiture sur un parking. Notre équipe de reportage a pu suivre l'un de ces détectives toute la soirée.
durée de la vidéo: 01 min 52
A Roubaix, les détectives font la chasse aux ordures
Ces images recueillies par le détective ont la même valeur que des preuves obtenues par la police : elles sont confiées à la mairie et aux autorités compétentes - le détective n'a pas à intervenir sur place. Une fois identifié l'auteur sera confronté aux faits  et ensuite rappelé à l'ordre par un avertissement ou condamné à payer une amende selon les faits. "Il y a très peu de récidive en général après convocation" précise M. Wanlin.

"Un outil de plus dans notre arsenal"

Il y aurait une cinquantaine de dépôts d'ordures sauvages à Roubaix d'après Grégory Wanlin, adjoint UDI  à la propreté au maire de Roubaix : "Le détective privé est un outil de plus à notre arsenal". La ville dispose effectivement déjà de 6 agents municipaux à temps plein pour traquer ces dépôts d'ordure, ils forment la police du cadre de vie. Assermentés, ils sont susceptibles de pouvoir sanctionner par une amende les contrevenants. Le record à Roubaix étant de 3700 euros pour un dépôt de peinture - ce montant correspondait notamment au coût du nettoyage de la chaussée.
Mais les agents ne travaillent que de jour, la présence des détectives permet d'élargir leur action à la nuit, où les dépôts ont souvent lieu.

Un seul flagrant délit dans la nuit

Toutefois, lors de cette nuit de test, les détectives n'auront pris en flagrant délit qu'un seul habitant. La ville espère que le montant des amendes recueillies suffira à couvrir les frais d'emploi des détectives dont elle a refusé de nous communiquer le montant.
La mairie compte aussi sur le seul effet dissuasif de la démarche et sa médiatisation pour convaincre. Dans quelques semaines, le dispositif sera réévalué - il n'est pas encore question de le pérenniser. Les habitants ont aussi la possibilité de signaler un dépôt d'ordures non autorisé sur l'application de la ville Vivacité - plus de 1000 téléchargements depuis son lancement il y a deux mois et demi. Par ce biais, la ville récolte un tiers des signalements de dépôts sauvages.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
environnement société