Cet article date de plus de 4 ans

Saint-Amand-les-Eaux : des écoliers ont parlé à Thomas Pesquet

Des élèves d'une école et d'un institut médico-éducatif ont pu entrer en contact radiophonique avec l'astronaute français embarqué sur la station spatiale internationale.

Des écoliers de Saint-Amand-les-Eaux sont entrés en contact avec Thomas Pesquet, l’astronaute français embarqué sur la station spatiale internationale depuis le 20 novembre. La répétition générale avait eu lieu début décembre, mais cette fois-ci c’était le grand jour : les écoliers n’ont pas hésité à reprendre le chemin de l’école en période de vacances. Grâce à des amateurs de radio, ils ont pu établir une connexion de dix minutes pour questionner l’envoyé spatial.

durée de la vidéo: 02 min 04
Thomas Pesquet ©France 3 NPDC


Le 17 novembre, Thomas Pesquet avait décollé à bord du vaisseau Soyouz pour rejoindre la station spatiale internationale deux jours plus tard. Depuis son envol, il communique en temps réel avec la Terre : galères techniques, photos de paysages, quiz sur les réseaux sociaux... Il donne aussi des conférences à distance ou dialogue avec des étudiants.
Dans le cadre de la mission Proxima, il doit réaliser en six mois plus de 60 expériences pour le compte de l’Agence spatiale européenne et du Centre national d’études spatiales.
Les résultats doivent aider à évaluer l’impact de l’apesanteur sur les muscles. Pendant son expédition, Thomas Pesquet devrait perdre 20 à 30% de sa masse musculaire. Ces recherches pourraient, dans le futur, aider à soigner des myopathies. La mission veut aussi tester des technologies de purification de l’eau et des matières autonettoyantes, ce qui pourrait avoir son utilité dans les hôpitaux.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
thomas pesquet le spationaute normand sciences espace sorties et loisirs côte d'opale