Salon de l'agriculture : la région Hauts-de-France veut connaître vos plats préférés

A l'approche du Salon de l'agriculture, la région Hauts-de-France lance une grande enquête sur la gastronomie locale. Labellisée Région européenne de la gastronomie, elle veut connaître vos plats préférés et vos recette familiales pour préserver son patrimoine culinaire.

Vous êtes plutôt carbonade flamande ou croquettes de crevettes grises ? La région Hauts-de-France attend vos réponses. Elle est la première région française à avoir obtenu le label Région européenne de la gastronomie 2023. Le lancement officiel des festivités de l'année se fera le 28 février, au salon de l'Agriculture. Le stand rassemblera des artisans locaux, un restaurant et même une friterie qui tiendra des dégustations deux fois par jour.

Mais sans attendre le jour J, la région lance une vaste enquête auprès de ses habitants, pour inventorier et mettre en valeur le patrimoine culturel des Hauts-de-France. 

Dans le secret des cuisines nordistes

Dans le sondage en ligne, vous êtes invités à indiquer les produits et les plats qui, pour vous, "caractérisent les Hauts-de-France". Et ce n'est pas tout. La région vous invite également à mentionner une recette "extraite d'un carnet de recette familial", c'est-à-dire une recette de grand-mère.

"Il est important que chacun se mobilise pour retrouver ces carnets avant qu’ils ne disparaissent" encouragent les autorités régionales, qui veulent faire prendre conscience de la richesse et de la diversité de la gastronomie nordiste, déjà source de fierté pour ses habitants. 

Un conservatoire des recettes populaires

Ces alléchantes informations seront confiées au chef Alexandre Gauthier, parrain de la campagne pour la labellisation des Hauts-de-France. Il est chargé de mener un projet appelé "La Cuisinerie", qui vise à consigner et archiver l'héritage culinaire des Hauts-de-France. Le chef Gauthier sera appuyé dans ce projet par les archives départementales et par le laboratoire de recherche InRenT. 

"A terme, l’ambition est d’ouvrir la collecte à d’autres régions de France, et de créer dans les Hauts-de-France un Conservatoire national des recettes populaires" précise le communiqué de la Région. L’enquête est ouverte jusqu’au mercredi 15 mars 2023.