Tempête Louis : risque de tornade, les Hauts-de-France en vigilance orange vent, crue et pluie inondation

Du jeudi 22 février, jusqu'au 23 février minuit, les cinq départements des Hauts-de-France ont été placés en vigilance orange vent, crue et pluie-inondation par Météo France. Des rafales pouvant atteindre les 120 km/h sont attendues sur le littoral, ainsi que des orages, pouvant provoquer des tornades.

7 000 foyers privés d'électricité dans les Hauts-de-France (4500 dans le Pas-de-Calais, 2500 dans le Nord), une quarantaine d'interventions de pompiers dénombrées dans le Pas-de-Calais, la dépression Louis provoque des perturbations depuis ce 22 février après-midi. Météo France a placé les cinq départements de la région en vigilance orange, jusqu'au 23 février à minuit.

Des rafales de vent à plus de 100 km/h ont déjà été recensées à 17h par Météo France : 109 km/h à Lillers (Nord), 110 km/h à Saint-Quentin (Aisne), 116 km/h à Rouvroy-en-Santerre (Somme) et 117 km/h à Plessis-Belleville (Oise). Dans le Valenciennois, des arbres du centre-ville de Wallers ont été déracinés, et des palissades de chantier se sont effondrées après le passage d'un orage dans l'après-midi.

Le préfet de la région appelle donc à la prudence et a "d'ores et déjà mobilisé les services de secours et de protection de la population", explique-t-il dans un communiqué.

Orages et risque de tornade

À la vigilance vent, s'ajoute une vigilance crue et pluie-inondation, au regard des pluies et orages qui s'abattent sur l'ouest de la région. Depuis le 22 février, 15h00, des orages ont été recensés dans le Boulonnais. "Vu l'intensité des orages, les modèles disent que cela peut créer des phénomènes tornadiques" analyse Patrick Marliere, météorologue.

Ce risque de tornade est principalement localisé sur le littoral de la Manche, et ne devrait pas avoir lieu dans toute la région, ajoute-t-il.

Des phénomènes de tornade ont déjà eu lieu dans la région comme en 2008 à Hautmont, mais aussi à Bihucourt en octobre 2022 et à Saint-Omer-Capelle en 1998.

Circulation restreinte jusqu'au 23 février 01h00

Pour assurer la sécurité de tous, des mesures de gestion de la circulation sont donc mises en place dès le 22 février, 15h00, dans les Hauts-de-France. Et ce, jusqu'au 23 février, 01h00.

  •  Les véhicules de moins de 3.5 tonnes doivent rouler à 110 km/h sur les portions d'autoroute limitées à 130 km/h, et à 90 km/h sur les portions normalement limitées à 110 km/h.
  • Pour les véhicules de plus de 3.5 tonnes, les manœuvres de dépassement sont interdites et la vitesse limitée à 80 km/h sur l'ensemble des routes nationales et les autoroutes.