Gérald Darmanin accusé de viol : une pétition de soutien au ministre dépasse les 1 000 signatures

Une pétition lancée par "une habitante de Tourcoing" invite les soutiens du ministre de l'Intérieur à se manifester face aux accusations et manifestations dont il est l'objet. 

Le ministre a reçu le soutien de plus de 1 000 signataires.
Le ministre a reçu le soutien de plus de 1 000 signataires. © ALAIN JOCARD / AFP
Depuis le 17 juillet, le site change.org héberge une pétition de soutien à Gérald Darmanin. L'action aurait été lancée par une habitante de Tourcoing, qui souhaite dénoncer "une campagne calomnieuse menée à l'encontre" du ministre.

Le ministre de l'Intérieur, sous le coup d'une enquête pour viol, est sujet à de nombreuses attaques et manifestations depuis sa nomination place Beauvau. Il se déclare même "vicitime d'une chasse à l'homme". Une pétition contre la nomination du ministre, sur le même site et créée par Osez le féminisme, réunit près de 16 000 signatures. En réponse, des soutiens du ministre ont voulu manifester leur désaccord. Depuis le 17 juillet, la pétition de soutien au ministre a réuni plus de 1 100 signatures. Intitulée "Soutien à Gérald Darmanin face à la calomnie organisée !", elle demande le respect de la présomption d'innocence pour l'ancien maire de Tourcoing. 

Le ministre de l'Intérieur a lui-même relayé la pétition sur les réseaux sociaux, il invite ses soutiens à signer et partager la page. Gérald Darmanin a également remercié directement dans les commentaires des internautes qui lui ont apporté leur soutien. 

Une pétition à l'origine contestée

Selon le site change.org, la pétition serait l'œuvre d'une certaine "Émilie Spiret", habitante de Tourcoing. Or, impossible de retrouver une trace de la jeune femme sur les réseaux sociaux.

Cela a d'autant plus soulevé les interrogations que ce nom ressemble particulièrement à celui d'Émilie Spriet, adjointe au maire de la ville pendant le mandat précédent.

La jeune femme n'a d'ailleurs pas hésité à apporter son soutien à l'ex-maire de Tourcoing : "De nombreuses personnes qui connaissent Gérald Darmanin m’ont fait part de leur dégoût. Nous connaissons les valeurs qu’il porte, nous savons tout ce qu’il a fait pour Tourcoing", a-t-elle martelé auprès de la Voix du Nord.

Sur Twitter, des internautes qui soutiennent ouvertement le gouvernement ont relayé la page web. Des membres et soutiens du mouvement Agir, proche de la majorité, ont également partagé la pétition, dont le député du Nord Vincent Ledoux ou encore Olivier Deschuytter, adjoint de quartier à la mairie de Tourcoing. Cette pétition fait également suite à une tribune signée par 167 parlementaires qui ont réaffirmé leur soutien à l'actuel ministre de l'Intérieur.

Une pétition de soutien aux affirmations parfois incorrectes

Si Gérald Darmanin est présumé innocent dans cette affaire, il n'est en revanche pas exact que "trois décisions de justice consécutives concluent à une absence d’infraction dans la même histoire"

En effet, si une ordonnance de non-lieu a bien été rendue en août 2018, la plaignante a fait appel. C'est la cour d'appel de Paris qui a jugé cette requête hors délai, avant d'être contrainte à la réexaminer par la Cour de cassation.  En juin 2020, la cour d'appel de Paris a donc entrepris un nouvel examen de l'affaire. Les investigations sont toujours en cours. 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
gérald darmanin politique