Vague de chaleur : un épisode de pollution à l'ozone présent sur la région Hauts-de-France, la vitesse des véhicules limitée

Publié le Mis à jour le

Un épisode de pollution à l'ozone a lieu actuellement sur 4 départements de la région Hauts-de-France avec un niveau d'alerte sur persistance. Les concentrations en ozone, au vu de la chaleur, devraient également être élevées samedi 18 juin.

Au vu des températures élevées de ces derniers jours, Atmo Hauts-de-France annonce en parallèle un épisode de pollution de l'air en niveau d'alerte sur persistance jusqu'à samedi 18 juin pour les départements du Nord, de l'Oise, du Pas-de-Calais et de la Somme. Ce niveau correspond à un dépassement du seuil d’information et de recommandation pendant deux jours consécutifs.

Dès le 15 juin déjà, un dépassement du seuil d'information et de recommandation de l'ozone a été constaté dans le département du Nord (Métropole Européenne de Lille).

"Cet épisode s'explique par la formation d'ozone dans l'atmosphère à partir d’autres polluants émis dans la région et ailleurs. Cette formation sera favorisée par le temps ensoleillé et les fortes chaleurs qui toucheront le territoire durant ces deux journées", détaille Atmo.

Ces concentrations en ozone devraient être élevées durant la journée de vendredi où les températures pourront grimper jusqu'à 34°C.

La vitesse réduite de 20 km/h

En conséquence, le préfet de la région de la zone de défense et de sécurité Nord a pris un arrêté limitant la vitesse des véhicules à moteur à 110 km/h sur les portions d'autoroute habituellement limitées à 130 km/h et à 90 km/h sur les portions d'autoroute et routes limitées à 110 km/h. Ces limitations s'accompagnent également d'une baisse des vitesses à 80 km/h pour les poids lourds de plus de 3,5 tonnes. Ces dispositions doivent s'appliquer dans tous les départements des Hauts-de-France sauf celui de l'Aisne. 

Pour le secteur industriel, il est recommandé de limiter autant que possible les émissions des précurseurs de l'ozone, d'utiliser notamment des systèmes de dépollution renforcés et de reporter certaines opérations telles que des travaux de maintenance.

Les comportements à adopter

Durant un épisode de pollution tel que celui-ci, il est recommandé :

  • d'utiliser les moyens de transport les moins polluants (vélo, transports en commun, covoiturage). À ce titre, les bus du réseau Ametis à Amiens seront gratuits lors de la journée du 17 juin.
  • de réduire sa vitesse de circulation ;  
  • d'éviter les sorties durant l’après-midi lorsque l’ensoleillement est au maximum ;
  • d'éviter les activités physiques et sportives intenses en plein air. 

Atmo Hauts-de-France indique par ailleurs que les sorties en extérieur avec un nourrisson sont toujours possibles, mais avec une durée limitée et à l'écart des sources de pollution. Il est aussi toujours recommandé d'aérer son logement 10 à 15 minutes, une à deux fois par jour, ainsi que son véhicule.