Liliane et Andrée, en couple depuis 47 ans, se sont mariées dans un EHPAD à Valenciennes

Publié le Mis à jour le

A l'EHPAD du Val d’Escaut à Valenciennes, les équipes soignantes et administratives se sont démenées pour offrir à Liliane et Andrée le mariage de leur rêve. Et elles ont réussi. Mardi 15 novembre, les deux femmes se sont dit "oui" à la mairie.

Ce n'est pas tous les jours qu'un mariage est célébré dans un EHPAD. Et c'est encore peu commun lorsqu'il s'agit de deux femmes âgées de 72 ans. C'est pourtant ce qui s'est passé à Valenciennes, où Liliane et Andrée ont officiellement dit "oui" devant le maire Laurent Degallaix après 47 ans d'amour. 

"On se connait depuis un peu plus de 47 ans", explique Liliane. Agées de 25 ans à l'époque, elles étaient toutes les deux résidentes au foyer Notre-Dame d'Aubry-du-Hainaut (Nord). "Elle m'a tapée dans l'œil tout de suite", lance Liliane. Elles ne se sont plus jamais quittées, traversant ensemble les épreuves de la vie.

Néanmoins, elles ont gardé leur union secrète pendant plusieurs décennies à cause de la perception de l'homosexualité à l'époque.

Une union secrète de 47 ans

Quand elles se sont installées dans l'EHPAD du Val d’Escaut il y a cinq ans, le personnel ne savait pas qu'elles étaient amoureuses, à l'exception de leur tuteur et d'Alexandra Simon, une infirmière. "J'avais bien compris l'état de couple comme on peut le comprendre mais j'ai respecté leur silence, on n'est jamais revenu dessus". 

C'est d'ailleurs elle qui (indirectement) est à l'origine du mariage. Cet été, les résidentes de l'EHPAD se sont rendues à Bray-Dunes. "On n'en a parlé, on est venu sur le sujet, on a blagué là-dessus". La jeune femme leur a également expliqué que le mariage entre deux personnes du même sexe était possible, photos à l'appui car elles pensaient que "ça se passait à la télé" seulement. 

"Ça m'a touché, c'était beau, on ne savait pas que deux femmes pouvaient se marier", poursuit Liliane. Les deux se disent alors que si les autres le font, pourquoi pas elles. "Et quand on est sortis du restaurant, on était au bord de mer et je leur ai dit : vous ne voulez pas vous demander en mariage devant la mer ? Sans me dire que ça se ferait ! Et Liliane l'a fait", raconte Alexandra Simon. 

durée de la vidéo : 09sec
A Bray-Dunes, Liliane a demandé en mariage Andrée, sa compagne de 47 ans. ©FTV

Les deux mariées "se sont libérées sur le fait qu'elles sont ensemble depuis 47 ans", d'autant plus qu'elle ne savait pas "qu'elles sont ensemble depuis l'âge de 25 ans", avoue l'infirmière. 

"Elles disaient : et notre mariage, il va avoir lieu ?"

Au retour du séjour à Bray-Dunes, Alexandra Simon et les autres résidentes n'ont pas pris cette demande en mariage plus au sérieux. "Pour elle, c'était une demande officielle mais pas pour nous". L'EHPAD pensait que "ça allait rester en silence". Mais Liliane et Andrée n'ont pas lâché l'affaire. "Elles disaient : et notre mariage, il va avoir lieu ? On peut se marier ?". 

Alors l'établissement a décidé de réaliser leur rêve. En apprenant la nouvelle, Camille Hétroit, directrice de l'EHPAD ne s'y attendait pas. "C'est pas quelque chose que je vis tous les jours et que l'équipe vit tous les jours, c'est certain". Par contre, elle s'est dit "très émue, comme tout le monde, de cette bonne nouvelle". 

La question qui s'est ensuite posée a été l'organisation. L'équipe s'est demandée s'il était possible d'organiser une fête de mariage au sein de l'EHPAD et s'est rendue compte qu'ils pouvaient le faire. "J'en ai parlé avec leur tuteur à l'époque et une fois que ça a été validé, ça s'est lancé", note la directrice. 

Elles ont commandé chacune une robe sur internet qui ont été retravaillées et recousues par les soins d'Alexandra Simon. "Je ne leur ai pas rendu service mais je les ai aidées à réaliser un rêve, assure-t-elle, émue. Parce qu’elles sont limitées dans leurs gestes, c’est-à-dire aller à la mairie, aller en ville, aller choisir une robe ou même une bague". 

Un mariage "construit en fonction de leurs désirs"

Les équipes de l'EHPAD s'est mobilisée tout au long des préparatifs. "On a voulu qu'elles puissent être avec les personnes qui leur étaient chères donc on a d'abord fait les invitations en bonne et due forme auprès de chacun". Elles ont cherché les adresses de tous leurs proches pour envoyer le faire-part. 

Concernant les résidentes avec lesquelles les deux mariées étaient proches, "on a souhaité qu'elles soient présentes" et l'équipe a loué des baby cars pour les emmener à la mairie "avec des déambulateurs, des fauteuils roulants et pour que tout soit possible". L'EHPAD a pu compter sur "une grande aide" des équipes de la mairie pour que "tout se réalise le mieux possible".

durée de la vidéo : 15sec
"Un moment merveilleux et intense" pour l'équipe et les résidents. ©FTV

Enfin, une fête a eu lieu  "en interne pour que tout le monde puisse participer à ce grand moment de bonheur".

"C'était une belle fête, la salle était belle, c'était bien organisé", résume Liliane, encore euphorique. Aujourd'hui, quand elle et son épouse regardent les photos des célébrations, elles se disent heureuses et fières. "On dirait que je suis encore dedans", conclut-elle. 

Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité