PHOTOS. Famars : des fouilles archéologiques révèlent l'existence d'un quartier artisanal datant de l'Antiquité

© INRAP, SAV
© INRAP, SAV

Le site a connu son apogée au IIIe siècle, en tant que ville gallo-romaine.

Par Quentin Vasseur

Des fouilles archéologiques à Famars, près de Valenciennes (Nord) ont permis de mettre au jour un quartier d'artisanat datant de près de 2000 ans, a indiqué l'INRAP dans un communiqué de presse publié fin février.
 

Le site de Fanum Martis est déjà bien connu des spécialistes de la période gallo-romaine, puisque l'on sait que ce site fortifié de la Gaule belgique était à l'avant-garde contre les "invasions barbares", au IIIer siècle après J.-C.
 

Plusieurs fouilles avaient été réalisées entre 2011 et 2014, préalables à la construction du Technopôle Transallay. Les dernières en date ont permis d'"identifier une zone de tannerie, l'atelier d'un [fabricant de colle] et la présence d'une bourellerie/cordonnerie, attestée par des alnes (poinçon servant à percer le cuir) et un lissoir."
 
Une cave maçonnée antique. / © INRAP, SAV
Une cave maçonnée antique. / © INRAP, SAV
Un four à chaux datant du début du IVe siècle. / © INRAP, SAV
Un four à chaux datant du début du IVe siècle. / © INRAP, SAV
 

Apogée au IIIe siècle


À cela s'ajoute la découverte de "onze fours à céramique venus compléter la série des quinze déjà connus". Selon l'INRAP, ces ateliers produisaient des cruches, des amphores ou des pots lustrés à l'époque où Fanum Martis était une ville habitée. On sait ainsi que des potiers, des forgerons, des vanniers ou des tanneurs y vivaient et y travaillaient.
 
Des vases à visages datant du IIIe siècle. / © INRAP, SAV
Des vases à visages datant du IIIe siècle. / © INRAP, SAV

"La ville va connaître son apogée à la fin du IIIe siècle - début du IVe siècle de notre ère, période à laquelle elle est le pôle économique de la région et couvre environ 200 hectares", précisent les auteurs de ces recherches.
 
Un squelette exhumé dans une fosse, et datant du IIIe siècle. / © INRAP, SAV
Un squelette exhumé dans une fosse, et datant du IIIe siècle. / © INRAP, SAV

Sa fonction ne change qu'en 320, date à laquelle elle devient une forteresse militaire.

D'autres traces d'occupation militaire ont d'ailleurs été découvertes sur le site : par les troupes de Louis XIV au moment des sièges de Valenciennes en 1656 et 1677, pendant la guerre contre la Première Coalition en 1792, et même sous la forme de piste d'envol pour des avions allemands pendant la Première guerre mondiale !
 

Sur le même sujet

Les + Lus