Sosie vocal de Johnny Hallyday, Jean-Baptiste Guégan a posé son coeur et ses valises près de Valenciennes

Jean-Baptiste Guégan repart en tournée après la pause estivale. Sosie vocal de Johnny Hallyday, gagnant en 2018 de "La France a un incroyable talent" sur M6, il se produira à l'Olympia les 15 et 16 septembre 2023. L'occasion d'évoquer son troisième album, très intime, et ses amours. Le chanteur breton vit désormais dans le Nord de la France.

L'automne s'annonce chargé pour Jean-Baptiste Guégan, avec entre autres deux dates à Paris, à l'Olympia, les 15 et 16 septembre 2023. L'occasion de défendre son troisième album, Toutes les larmes sèchent un jour. Même s'il est indéniablement le sosie vocal de Johnny Hallyday, le chanteur est bien un artiste à part entière, installé désormais par amour près de Valenciennes, loin de sa Bretagne natale.

Le 14 mai 2023, Jean-Baptiste Guégan a eu 40 ans et qu’on se le dise, son nouvel album est celui de la maturité : "C’est un album très intime, qui parle beaucoup plus de moi."

Il ajoute : "Mais tout le monde peut s’y retrouver aussi ; ce sont des histoires universelles."

Le titre de l’album, enregistré à Nashville aux Etats-Unis, Toutes les larmes sèchent un jour, est porteur d’espoir. "On arrive toujours à se relever, malgré les défaites, malgré les claques, confie l’artiste sur son site internet. Il faut taper du pied et avancer."

Il renchérit sur le plateau de Vous êtes formidables : "Même si j’ai connu des galères comme tout le monde, si j’ai eu pas mal de petits soucis, des choses de la vie, des relations qui ont mal tourné, maintenant je sais faire la part des choses. J’ai appris." Pudique, il n’en dira pas plus.

durée de la vidéo : 00h13mn00s
Jean-Baptiste Guégan sur le plateau de "Vous êtes formidables" le 9 mars 2023. ©FTV

Si Jean-Baptiste Guégan revendique toujours sa filiation au taulier, il s’en émancipe aussi : "Je me suis fait connaître comme sosie vocal de Johnny Hallyday mais j’ai su gagner mon propre public. J’ai la chance de pouvoir réunir les deux."

Pour cet album, il a travaillé de nouveau avec Michel Mallory, le parolier iconique de Johnny, qui avait écrit pour "l'idole des jeunes" une centaine de chansons, dont La musique que j’aime.

Il explique : "Michel, c’est mon parolier depuis le début de cette aventure, mais plus que ça, c’est un grand ami. Je suis un livre ouvert avec lui, on aime les mêmes choses, donc c’est très facile de se livrer."

"Michel a ce don et ce talent d’aller chercher les choses dans la profondeur, dans ses textes, dans sa façon d’écrire. Il a besoin d’être proche de l’artiste."

Le chanteur s’entoure aussi de nouveaux venus, comme l’explique son directeur artistique Philippe Russo : "On ne change pas une équipe qui gagne, mais on avait envie de faire monter dans le navire des nouvelles personnes. Marc Lavoine est revenu ; Christophe Casanave et le jeune artiste électro Lude ont rejoint la bande."

Jean-Baptiste Guégan se souvient : "Marc Lavoine m’a appelé, je pensais que c’était Laurent Gerra qui me faisait une blague. Il m’a proposé quelques chansons que j’ai adorées et ça s’est fait comme ça !"

Né à Trégueux dans les Côtes d’Armor, l’artiste reste très attaché à la Bretagne, "tout est fait avec le cœur là-bas". Mais par amour, c’est dans le Nord, près de Valenciennes, qu’il vit désormais. Il ne dira pas où exactement, "par peur de ne plus être tranquille".

Il a en effet épousé le 18 juin 2022 Virginie Bustin, la fille du maire de Vieux-Condé. Un mariage dans la plus grande discrétion, pas une photo n’a filtré. Il se murmure juste que le chanteur Frédéric François était présent. Les deux artistes avaient enregistré un duo Juste un peu d’amour, quelque temps auparavant.

Mais c’est sur un autre duo que Jean-Baptiste, déjà père de trois enfants, a dit oui à Virginie. "On a choisi Shallow de Lady Gaga et Bradley Cooper, avoue-t-il. C’est un magnifique duo avec deux grandes voix. Il y a un lien qui s’est tissé entre eux. Ça correspond bien au couple qu’on est maintenant."

Jean-Baptiste Guégan repart en tournée avec son spectacle. Il s’arrêtera entre autres les 15 et 16 septembre 2023 à l’Olympia à Paris, puis le 14 octobre à Lille, le 12 novembre à Roubaix et le 24 novembre à Beauvais.

Ce rocker dans l’âme aime la scène : "On peut laisser libre cours à l’improvisation, on discute avec les gens, on est en direct. En studio, c’est plus carré."

Après avoir rempli une cinquantaine de Zénith et un Bercy, il propose un show plus intime, dans de plus petites salles comme les théâtres : "On va plus chez les gens, on est au plus près du public. J’aime bien partager, c’est une question de chaleur."

[Cet article a déjà été publié sous une autre forme le 07 avril 2023]

L'actualité "Culture" vous intéresse ? Continuez votre exploration et découvrez d'autres thématiques dans notre newsletter quotidienne.
Tous les jours, recevez l’actualité de votre région par newsletter.
choisir une région
Hauts-de-France
France Télévisions utilise votre adresse e-mail pour vous envoyer la newsletter de votre région. Vous pouvez vous désabonner à tout moment via le lien en bas de ces newsletters. Notre politique de confidentialité