VIDÉO. Watten : la fête médiévale en présence d'ours et de loups fait polémique

La venue d'animaux sauvages pour être montrés au public de la fête médiévale de Watten ce 15 août fait polémique. Une association de défense des animaux, qui veut faire cesser ce type de spectacle, a lancé une pétition.

(Illustration)
(Illustration) © AVES France
L'association de défense des animaux "AVES France" a prévu de manifester le 15 août à Watten (Nord), où se tiendra une fête médivale. Au programme des animations notamment, un montreur d'ours et un spectacle mettant en scène des loups.
Des bêtes sauvages qui n'ont rien à faire dans ce type d'événement selon AVES France. "On demande l'interdiction des spectacles avec des ours et des loups en France. Ce sont des animaux qui sont confrontés à une promiscuité permanente et qui sont au contact de l'homme, et ça les empêche de développer un comportement normal pour leur espèce. On dénonce aussi le fait que ces animaux subissent de très nombreux transports", souligne le président de l'association Christophe Coret.
 
Watten : la fête médiévale en présence d'ours et de loups fait polémique


"Les gens peuvent s'exprimer"


En plein préparatifs des festivités, les organisateurs s'agacent. "S'ils veulent se faire entendre, qu'ils vont manifester à Paris, d'accord. Ils nous a fallu beaucoup de temps de préparation, qu'ils ne viennent pas nous casser une fête", répond Joël Ducroq, président de "Watt'en fête". 
 Quoiqu'il en soit, festivaliers et défenseurs de la cause animale devront cohabiter le 15 août, la manifestation déclarée en mairie devant bien avoir lieu : "Je pourrais l'interdire, mais sur leur déclaration ils déclarent que ce sera une manifestation statique et pacifiste... On est dans une démocratie, les gens peuvent s'exprimer", conclut le maire de Watten Daniel Deschodt.

 
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
polémique