VIDÉO. Villeneuve-d'Ascq : Extinction Rebellion bloque un accès à V2 pour alerter sur la résilience alimentaire

Des militants ont mené une action de désobéissance civile non-violente, notamment en entravant la circulation.

© EXTINCTION REBELLION / FACEBOOK
Un petit groupe de militants d'Extinction Rebellion a mené une action devant le centre commercial V2 de Villeneuve-d'Ascq, dans la métropole lilloise, mercredi 14 octobre. L'action, baptisée "Ça va pas supermarcher", consistait à bloquer l'un des accès menant à V2 pour alerter sur la "résilience alimentaire" – autrement dit l'incapacité de notre système alimentaire à supporter les crises ou les pénuries – prôner la décroissance et dénoncer l'inaction du "système".

"Être bloquant pour être visible"

"On a des champs qui sont pleins de pesticides, on a des océans qui sont complètement drainés, ce genre de choses, et les grandes surfaces contribuent énormément à ça", explique un militant, dont la tâche était d'interpeller les automobilistes. 
Villeneuve-d'Ascq : des militants bloquent un accès à V2 pour alerter sur la résilience alimentaire ©France 3 Nord Pas-de-Calais
Quatre autres s'étaient enchaînés à un bloc de béton afin de couper l'accès. "La stratégie d'Extinction Rebellion, c'est d'être perturbant, d'être bloquant pour être visible", explique-t-il.

S'agissant d'une manifestation non déclarée et d'une entrave à la circulation, il n'a pas fallu longtemps pour que les forces de l'ordre interviennent, même si l'action a pu durer plusieurs heures. "Vous pouvez faire l'objet d'une mesure d'interpellation et d'un placement en garde à vue si vous persistez dans ce comportement", alerte un policier.Les policiers ont d'abord déplacé les militants "armlockés" sur un côté pour ne plus gêner la circulation, puis ont interpellé les quatre militants. L'un d'entre eux serait resté en garde à vue tandis que les autres se sont vu relever leur identité en vue d'une possible convocation.
Poursuivre votre lecture sur ces sujets
société