• MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • SPORT
  • DÉCOUVERTE
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Violences conjugales : un van sillonne le Nord pour sensibiliser les plus jeunes

Le van Car'ado se déplace dans tout le département du Nord. / © CAR'ADO / GENDARMERIE DU NORD
Le van Car'ado se déplace dans tout le département du Nord. / © CAR'ADO / GENDARMERIE DU NORD

Face à l'augmentation des violences sexistes et sexuelles dans le Nord, la gendarmerie a créé une initiative : sillonner le département, avec un van customisé, intitulé "Car'ado", pour sensibiliser les adolescentes et adolescents à ces violences.

Par Manon Pélissier

Car'ado, c'est le nom de ce van customisé qui sillonne le Nord tout l'été et qui sensibilise les plus jeunes au sujet des violences conjugales. Des violences à repérer et à identifier pour mieux alerter et se protéger. C'est tout l'enjeu de ce travail de prévention, organisé par la gendarmerie du Nord.
 

Les ado parlent aux ado


L'objectif est "d'agir en amont, dès les premiers signes qui pourraient orienter dans la sphère des violences sexistes, et de diffuser des contacts utiles pour alerter, être aidé et être conseillé", explique le communiqué de la préfecture

Et quoi de mieux pour parler aux adolescents, que des adolescents ? Conscients que la parole des adultes à cet âge-là n'est que peu écoutée, les gendarmes ont donc décidé d'embarquer avec eux des jeunes dans cette aventure, issus de l’Épide (établissement pour l’insertion dans l’emploi) ou de lycées, également encadrés par des associations.

Depuis le 24 juillet, le van se déplace dans plusieurs communes ainsi que dans des événements sportifs et culturels, comme Les Nuits Secrètes, festival de musique qui a eu lieu le week-end du 26 juillet à Aulnoye-Aymeries. Le Car'ado se déplacera dans toute la région jusqu'à la fin du mois de décembre.

Une façon pour son inventeur, le lieutenant-colonel Gladieux, de parler des violences sexistes et sexuelles tout le temps et en tout lieu, et non uniquement lorsqu'il y a des drames.
 
 
Une initiative d'autant plus importante lorsque l'on sait que les violences sexuelles sont nombreuses dans les festivals. Une festivalière lilloise des Nuits Secrètes a porté plainte pour viol samedi 27 juillet.
 


Un "violentomètre", outil concret et pratique


"L’idée est de donner des clés aux filles pour les sortir d’une dynamique de victime et d’ouvrir les yeux des garçons sur les rapports machistes qu’ils peuvent entretenir avec les filles", lit-on sur le communiqué.

Outil concret et pratique : un "violentomètre" a été créé pour rendre encore plus efficace la prise de conscience. Par exemple, se voir imposer une tenue doit être perçu comme un feu orange, se voir imposer des caresses non désirées doit être perçu comme un feu rouge. À l'inverse, consentir réciproquement et volontairement à des moments intimes est un signe positif.
 

En ce mardi 30 juillet, le Car'ado se pose à Bray-Dunes pour poursuivre son travail de prévention.
 

Sur le même sujet

Pourquoi Terdeghem est-il un des plus beaux villages du Nord Pas-de-Calais ?

Les + Lus