• DÉCOUVERTE
  • MÉTÉO
  • VOS RENDEZ-VOUS
  • économie
  • FAITS DIVERS
  • POLITIQUE

Nord Pas-de-Calais : démantèlement d'un gros trafic de cannabis, 165 gendarmes mobilisés, 29 interpellations

(Illustration) / © MAXPPP
(Illustration) / © MAXPPP

La gendarmerie nationale a réalisé lundi à l'aube une importante opération visant à démanteler un trafic de cannabis dans le bassin lensois, le Béthunois, le Douaisis et le Cambrésis. 165 militaires ont été mobilisés pour l'interpellation de 29 personnes. D'importantes saisies ont été effectuées.

Par TM

Une opération de gendarmerie de grande ampleur a été réalisée lundi 12 novembre à l'aube dans plusieurs secteurs du Nord et du Pas-de-Calais, visant un réseau de trafic de cannabis. Une information de Radio Horizon, confirmée par une source proche du dossier.

165 gendarmes des compagnies départementales de Béthune et de Cambrai, avec l'appui de huit maîtres-chiens de Lesquin, Senlis, et Saint-Quentin, ont été mobilisés pour procéder à l'interpellation de 29 personnes
 

Plusieurs centaines de kilos écoulées


Ce coup de filet est l'aboutissement d'une enquête ouverte au printemps 2018, sur un trafic qui perdurait depuis début 2017 sur les arrondissements de Lens, Béthune, Douai et Cambrai. Une entreprise illégale qui, selon l'estimation des gendarmes, aurait permis la revente sur ces différents secteurs de plusieurs centaines de kilos de cannabis. 

Sur les 29 personnes interpellées lundi matin, figurent les quatre têtes de réseau présumées. Elles sont âgées d'une trentaine d'années. Les autres gardés à vue seraient principalement des consommateurs. 

D'importantes saisies ont été effectuées par les gendarmes lors des perquisitions : 10 kilos de résine et d'herbe de cannabis, 35.000 euros en liquide, plusieurs véhicules (dont une Mercedes) et du matériel high-tech. 
 
Une partie des saisies de la gendarmerie lors de l'opération. / © Gendarmerie nationale
Une partie des saisies de la gendarmerie lors de l'opération. / © Gendarmerie nationale

Les gardes à vue devraient être prolongées ce mardi par le parquet de Béthune, au moins pour les quatre principaux suspects. 
 

Sur le même sujet

La Séquence du filmeur

Les + Lus