Nord Pas-de-Calais : le point sur la situation épidémiologique avant de possibles nouvelles restrictions

Alors que la région vit toujours sous le couvre-feu, et que celui-ci va peut-être être avancé à 18h, quelques chiffres pour comprendre la situation épidémiologique dans le Nord-Pas-de-Calais.

13.000 habitants des Hauts-de-France ont été vaccinés au 12 janvier.
13.000 habitants des Hauts-de-France ont été vaccinés au 12 janvier. © ALAIN JOCARD / AFP

Ce mercredi 13 janvier, le gouvernement pourrait décider d'étendre la mesure décidant le début du couvre-feu à 18h à tous les départements de France. Un conseil de défense a lieu dans la matinée et les mesures décidées seront annoncées jeudi. En attendant un éventuel avancement de l'horaire à laquelle il n'est plus possible de sortir de chez soi, un point sur la situation épidémologique dans le Nord Pas-de-Calais. 

A ce jour, le nombre de personnes hospitalisées à cause du Covid-19 est toujours important : 852 dans le Nord, 488 dans le Pas-de-Calais. Parmi elles, respectivement 109 et 66 sont en services de réanimation. A titre de comparaison, il y a un mois, le nombre de personnes hospitalisées était de 1060 dans le Nord et 642 dans le Pas-de-Calais. La tendance est donc à la baisse.

Dans les deux départements de la région, le taux d'incidence, qui correspond au nombre de cas positifs au coronavirus pour 100.000 habitants, est légèrement inférieur à la moyenne nationale (168 et 174 contre 188). Mais ce taux est sur une pente ascendante comme on peut le voir sur ces deux graphiques. 

 

A Roubaix, une importante semaine de dépistage massif se déroule depuis le lundi 11 janvier. Sur plus de 2000 personnes testées, seules 17 se sont révélées postives au Covid-19. 

13 000 habitants des Hauts-de-France vaccinés au 12 janvier

Ayant pris connaissance de ces chiffres, le préfet du Pas-de-Calais a annoncé dans un communiqué qu'il "convient donc de rester particulièrement vigilant et de maintenir nos efforts. Le respect de la distanciation sociale et le port du masque sont indispensables pour que l’amélioration de la situation sanitaire se poursuive".

L'amélioration de la situation sanitaire passera également par la vaccination. Et le nombre de vaccinés semble enfin prendre de l'ampleur. Au 12 janvier, plus de 13.000 personnes avaient reçu leur première piqure dans les Hauts-de-France sur un total de 190 000 Français vaccinés. 

Alors que cela va bientôt faire un an que la France vit avec la peur du virus, le bilan fait état de 2060 personnes décédées dans les hôpitaux de Nord, sans compter ceux intervenus dans les Ehpad. Ce chiffre fait du Nord le deuxième département le plus touché de France après Paris (plus de 2700 morts). Dans le Pas-de-Calais, ce chiffre s'élève à 963 décès. 

Poursuivre votre lecture sur ces sujets
coronavirus/covid-19 santé société vaccins