VIDÉO. Braderie de Lille : nuit de chine

durée de la vidéo : 00h02mn21s
La braderie ne dort jamais ©FTV / Stéphane Bruhier

Le grand rendez-vous festif de la rentrée bat son plein depuis samedi matin. Et malgré 2 ans d'absence, la braderie a renoué sans coup férir avec son incontournable tradition nocturne.

A la nuit tombée, c'est une deuxième braderie qui commence. La capitale des Flandres retrouve son évènement phare et son légendaire sens de la fête.

Attablés dans une ambiance qu'ils n'ont plus connue depuis 3 ans, ce groupe d'amis nous décrit le plaisir de se retrouver autour d'une bonne marmite de moules-frites :

"C'est la bière, c'est les amis, c'est les frites !" lance une jeune femme dans un rire communicatif.

"On renoue avec la tradition. Là c'est une vraie braderie, dans la pure tradition de ce qu'on a connu. Et les gens sont heureux. On sent qu'ils sont vraiment contents." abonde le patron du restaurant "Le quai du Wault". 

durée de la vidéo : 00h00mn23s
La nuit, l'autre visage de la braderie ©FTV / Stéphane Bruhier

A la lueur des lampes torches, les curiosités et autres bizarreries prennent un nouveau visage.

durée de la vidéo : 00h00mn24s
Une promenade digestive nocturne romantique pour continuer à chiner en amoureux ©FTV / Stéphane Bruhier

C'est aussi ça le charme de la braderie : elle ne dort jamais. Au point que la plupart des vendeurs ont installé leur tente directement derrière leur étal. 

"Il faut quelqu'un pour surveiller le stand", explique ce bradeux-campeur installé sur l'esplanade, "Et puis demain ça reprend très tôt. Alors on dort pas très bien, mais ça fait des souvenirs."

Plus loin, quai du Wault, les décibels s'échappent de la fenêtre d'un appartement où s'est engouffrée une belle brochette de copains déterminés à célébrer dignement le retour de la braderie.

Tout comme la joyeuse clientèle des bars, exceptionnellement autorisés à ne pas fermer en cette nuit si particulière.