Cet article date de plus de 3 ans

Les funérailles du petit Yanis ont eu lieu ce lundi matin, dans l'intimité familiale

Il y a un mois, le jeune Yanis décédait après avoir été contraint de courir sur une distance de plusieurs kilomètres et avoir reçu des coups de la part de son beau-père. Ses funérailles ont été organisées ce lundi matin dans l'intimité familiale. 
Yanis, 5 ans, est mort des suites d'un traumatisme crânien, lié à des violences volontaires
Yanis, 5 ans, est mort des suites d'un traumatisme crânien, lié à des violences volontaires © DR
Il a fallu le temps de l'enquête. La semaine dernière, la juge d’instruction a finalement délivré le permis d’inhumer le petit Yanis, un mois après sa mort à Aire-sur-la-Lys. Le petit garçon de 5 ans a perdu la vie après une "punition" de son beau-père, qui l'a forcé à courir sur plusieurs kilomètres, pendant la nuit, à cause d'un pipi au lit. Le beau-père de Yanis et sa mère ont depuis été placé en détention provisoire


D'après nos confrères de l'Echo de la Lys, un important dispositif de sécurité a été mis en place autour de la collégiale Saint-Pierre, où se déroulaient les funérailles. Le père de l'enfant a en effet souhaité que la cérémonie soit restreinte au cercle familial. Il avait annoncé qu'une marche blanche serait organisée dans le courant du mois de mars; la date devrait être annoncée sur la page Facebook en hommage à Yanis.  


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
faits divers